Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti : Danio Siriac, de l’OPL, qualifie de folklorique cette alternative présentée par les 4 sénateurs de l’opposition

Haïti débat / Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti : Danio Siriac, de l’OPL, qualifie de folklorique cette alternative présentée par les 4 sénateurs de l’opposition

Après Pasha Vorbe de Fanmi Lavalas, Danio Siriac de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) ne valide pas l’alternative des 4 sénateurs de l’opposition pour la refondation d’Haïti présenté au grand public le weekend écoulé. Il dit avoir des réserves sur certains points contenus dans le document, notamment celui qui propose de remplacer le président de la République, consécutivement à sa démission, par un juge de la Cour de Cassation.

Danio Siriac a qualifié de folklorique l’alternative des quatre sénateurs de l’opposition politique haïtienne, dans une entrevue accordée à la Radio Télé Scoop, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du mercredi 26 juin 2019. « Quand nous avons une crise assez majeure, nous n’avons pas le droit d’être folklorique », a-t-il dit, pour infirmer l’implication de son parti dans ce travail.

Selon lui, ce document n’est pas une alternative consensuelle comme il est baptisé. Il est de préférence une proposition. En tant que telle, il doit avoir son importance comme toutes les autres qui sont sur la table.

Monsieur Siriac propose d’écouter tous les secteurs et acteurs du pays afin de produire une synthèse exhaustive pour offrir à la nation une véritable alternative. Il a évoqué les démarches entreprises par l’équipe de l’OPL pour débrouiller la crise. L’Organisation du Peuple en Lutte, nous dit-il, a un devoir, une obligation de collaborer avec les autres acteurs et partis politiques pour définir des méthodes pour retirer le pays dans la situation dans laquelle il se trouve maintenant.

« OPL travaille depuis longtemps de concert avec Fusion, Mochrena, entre autres, sur une proposition alternative. Nous n’avons aucun intérêt à nous livrer à un jeu politique folklorique. Nous croyons dans cet adage qui stipule que rien ne sert de courir, il faut partir à point », a exprimé le représentant de l’organisation.

« Nous étions étonnés quand les sénateurs ont annoncé leur alternative. Le document qu’ils ont présenté n’engage pas OPL. Nous avons beaucoup de réserve sur ce texte. Nous n’avons pas besoin d’aller chercher un juge de la Cour des Cassation pour remplacer Jovenel Moise, compte tenu de l’ampleur de la crise », a indiqué le frondeur du pouvoir en place, indiquant que nous sommes plus favorables à un comité exécutif.

Mozard Lombard,

Communicateur Social,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509)3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti / débat : La désolidarisation de Sorel Jacinthe avec le pouvoir : Le sénateur de la Grand Anse joue sa survie

Les supporteurs du pouvoir en place continuent de s’en désolidariser. Après Réginald Boulos, qui côtoie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *