Home Actualités Dossier Yves Jean Bart : La conclusion du rapport de la FIFA, un camouflet pour la justice Haïtienne
Actualités - novembre 20, 2020

Dossier Yves Jean Bart : La conclusion du rapport de la FIFA, un camouflet pour la justice Haïtienne

Acquitté par la justice haïtienne, Dr Yves Jean Bart accusé d’abus de pouvoir et d’agression sexuelle sur plusieurs joueuses, dont des mineures, a été reconnu coupable par la FIFA.

L’ancien président de la fédération haïtienne de Foot Ball est suspendu à vie de toutes activités d’ordre administrative, sportive et autre liées au Foot Ball au niveau national et international. En plus de la suspension, il aura à payer une amende CHF d’environ 1 000 000 de dollars.

Entre les enquêteurs de la FIFA et ceux travaillant pour la justice haïtienne qui découvrent et disent la vérité ? En tout cas, un fossé sépare le rapport des deux entités. La conclusion de la FIFA et celle tirée par les autorités judiciaires haïtiennes s’opposent.

Alors que le système judiciaire haïtien déclare fausses les plaintes portées contre le docteur Yves Jean Bart, n’en a pu identifier une seule victime, la Fédération Internationale de Foot Ball Amateur approuve les méfaits reprochés à l’accusé. Existait-il un contentieux entre la FIFA et Monsieur Jean Bart ? La FIFA cherchait-elle à s’en débarrasser ? Si oui, pourquoi ? En quoi Dr Jean Bart était-il un problème pour la FIFA ?

Les responsables de la FIFA  confirment les chefs d’accusation retenus contre l’ex président de la Fédération Haïtienne de Foot Ball au point de lui imposer une amende de un million de dollar. Le verdict de la FIFA donne lieu de questionner le travail des justiciers haïtiens. Que cherchaient les justiciers haïtiens ? Faisaient-ils un travail patriotique ? Cherchaient-ils à protéger leur concitoyen pour protéger l’image de leur patrie?

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *