Home Actualités Scoop édito : À qui profite la divergence de l’opposition ?
Actualités - novembre 19, 2020

Scoop édito : À qui profite la divergence de l’opposition ?

Le mouvement de l’opposition à l’occasion de la commémoration du 217e anniversaire de la bataille de Vertières témoigne de la situation de divergence de l’opposition.

L’opposition politique l’haïtienne diverge. Lors de la journée de mobilisation du mercredi 18 novembre écoulé, elle n’a pas pu converger ses efforts vers un but commun. Les acteurs ne poursuivent pas les mêmes objectifs.

Le secteur démocratique et le parti Pitit Dessalines ne ciblent pas le même point focal. À qui profite la divergence de l’opposition?

Le secteur démocratique et populaire représenté par Me André Michel, Nènèl Cassy, Youri Latortue, entre autres, impopulaires continue de dénoncer le pouvoir. Il ne cesse de réclamer le départ de Jovenel Moise qui profite plus que jamais d’un grand boulevard avec le dysfonctionnement du parlement. Dans la mouvance du 18 novembre, le palais national était choisi comme point d’arriver de dénonciation.

Le leader du parti Pitit Dessalines, Moise Jean Charles, change-t-il de fusil d’épaule ? Contrairement à ses challengers du secteur démocratique qui sont pour lui des corrompus, il a préféré de mettre le cap sur l’Ambassade américaine à Tabarre qui selon lui est responsable de tous les dérives du pouvoir en affichant son soutien au président de la République. Au lieu de s’accentuer incessamment sur Jovenel Moise, depuis quelque temps, parallèlement aux américains, il dénonce les banquiers haïtiens dans la misère du peuple haïtien.

Moise Jean Charles a-t-il intérêt à rejoindre le secteur démocratique, sachant qu’il a plus de popularité que les figures de proue du secteur et que l’on ne va pas lui donner du champ libre ni lui confier son leadership? Sa divergence du secteur démocratique le renforce-t-il par rapport au régime en place dans la perspective des prochaines élections ? Que dit la population après le constat de la divergence des protagonistes de l’opposition ? Cette divergence la rassure-t-elle par rapport au projet de transition du secteur démocratique et populaire que ne supporte plus Moise Jean Charles ?

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *