Home 5 International 5 Le chef du groupe rebelle Jaïch al-Islam, Zahrane Allouche, tué dans un raid près de Damas
© Abd Doumany, AFP | Zahrane Allouche, à la tête du principal groupe islamiste insurgé de la région de Damas, a été tué dans un raid, le 25 décembre 2015.

Le chef du groupe rebelle Jaïch al-Islam, Zahrane Allouche, tué dans un raid près de Damas

Zahrane Allouche, chef du Jaïch al-Islam, l’un des plus puissants groupes insurgés de la région de Damas, a été tué dans un raid aérien de l’armée, ont annoncé vendredi les médias officiels syriens et des sources au sein des rebelles.

Le chef de Jaïch al-Islam (l’Armée de l’Islam), Zahrane Allouche, à la tête du plus important groupe rebelle de la région de Damas, a été tué vendredi 25 décembre dans des raids à l’est de la capitale, a annoncé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’information a été confirmée par un chef de l’opposition, ainsi que par les médias officiels syriens.

Sa mort pourrait porter un coup sévère à la mainmise des rebelles sur la Ghouta orientale, la région rurale située à l’est de Damas, ont reconnu les insurgés. D’après Charles Lister, l’un des principaux experts des groupes rebelles en Syrie, “la mort de Zahrane Allouche est l’une des pertes les plus significatives de l’opposition”.

Soutenu par l’Arabie saoudite, le groupe islamiste auquel appartenait Allouche contrôlait la plus grande partie de la banlieue est de la capitale, régulièrement bombardée par les forces gouvernementales. Fort de 15 000 à 20 000 combattants, selon des services de renseignement occidentaux, le mouvement était accusé par le régime syrien de bombarder la capitale.

Dans une déclaration télévisée, un porte-parole de l’armée syrienne a indiqué que les forces du régime avaient mené les raids, montrant une vidéo de l’attaque sur laquelle on voit plusieurs colonnes de fumée blanche dans une zone rurale.

Un responsable de la sécurité a expliqué à l’AFP que ces raids avaient été menés par deux avions syriens qui ont tiré à deux reprises quatre missiles fournis par Moscou. Ils ont ciblé une réunion secrète de dirigeants de plusieurs groupes islamistes, qui visait à réorganiser les forces militaires après la prise de la localité de Marj al-Sultan. | La suite sur France24.com

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop
Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Mexique: après six mois de fuite, le baron de la drogue “El Chapo” tombe à nouveau

Le narcotrafiquant en fuite Joaquin “El Chapo” Guzman a été arrêté vendredi, six mois après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *