Home 5 Actualités 5 Haiti/ Canada/ Littérature : Un Livre d’Or pour Dany Laferrière !

Haiti/ Canada/ Littérature : Un Livre d’Or pour Dany Laferrière !

45 bibliothèques de Montréal ont mis à la disposition du public un livre dans lequel il peut adresser un mot de félicitation et de reconnaissance à Dany Laferrière récemment nommé à l’Académie française. Les 45 livres formeront une collection unique qui sera remise par la suite à l’écrivain. 
“Les Bibliothèques de Montréal vous invitent à prendre la plume afin d’exprimer votre fierté à l’un de nos grands ambassadeurs, M. Laferrière!”, peut-on lire sur le portail de la Grande Bibliothèque de Montréal.

Les hommages affluent à Montréal depuis début février, le mois de l’histoire des Noirs au Canada et au Québec pour honorer Dany Laferrière pour sa nomination à titre de membre de l’Académie française.
La Grande Bibliothèque de Montréal a célébré l’entrée de Dany Laferrière dans le prestigieux cercle des immortels, le 25 février dernier, lors d’une cérémonie-hommage à laquelle avait pris part la Première ministre sortante du Québec, Pauline Marois (des élections auront lieu au Québec le 7 avril prochain).
« C’est une immense fierté, a-t-elle dit. Dany est un immense écrivain d’une très grande simplicité qui parle de son pays d’origine (Haïti), mais aussi de sa vie québécoise.

Les Haïtiens sont fiers de lui, mais nous aussi, on très fiers de lui. »
Le ministre de la Culture et des Communications du Québec, le Québécois d’origine camerounaise, Maka Kotto, un ami de longue date de l’écrivain, lui a rendu aussi un émouvant hommage.
« Dany Laferrière m’a donné le goût de venir au Québec (elle vivait à Bordeaux et à Paris en France), c’est aussi ce monsieur qui m’a donné envie de vivre au Québec. »

Dany La ferrière a rencontré cette semaine au Ciné-mardi du Vétiver la communauté haïtienne de Montréal lors d’une causerie sur la littérature avec le nouvel académicien et l’un de ses éditeurs, l’écrivain et poète, Rodney Saint-Éloi.

Pont culturel entre Haïti et le Québec

Selon l’écrivain Dany Laferrière, Québec et Haïti sont deux territoires qui ont des besoins particuliers et des exigences sur les questions de langue. « Le Québec est environné d’anglophones et Haïti est environné d’hispanophones et d’anglophones, a-t-il dit.

Donc, ils ont une bonne raison de se mettre ensemble pour sortir de leur situation. Ça ferait environ 20 millions de gens parlant français, ce qui nous permettrait de ne nous sentir pas trop menacés. »
Grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, l’auteur québécois d’origine haïtienne disposera pour six mois au début de l’année 2015 d’un lieu d’accueil dans l’enceinte du Couvent des Récollets, un bâtiment historique parisien, en bordure du canal Saint-Martin.
« Je suis le premier académicien qui ne soit pas Français, ou naturalisé français, souligne Day Laferrière. Il y a beaucoup d’attentes envers moi venant de mes compatriotes haïtiens, québécois et même africains! Ce qui n’est pas le cas pour chaque académicien. »

Dany Laferrière publiera ce printemps le dernier volume de la série sur Vava, Le Baiser mauve de Vava, et il fera paraitre également une nouvelle édition de L’odeur du café en version « luxueuse et dessinée » chez les Éditions de la Bagnole.

Par hpnhaiti.com

 

 

 

 

Réagir à cet article

About Idson Saint-Fleur

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *