Home Actualités Bayern Munich/ Fraude fiscale : Uli Hoeness Condamné jeudi à trois ans et demi de prison !
Actualités - Sports - mars 14, 2014

Bayern Munich/ Fraude fiscale : Uli Hoeness Condamné jeudi à trois ans et demi de prison !

Uli Hoeness n’aura pas tardé à prendre une décision qui semblait s’imposer. Condamné jeudi à trois ans et demi de prison ferme pour fraude fiscale, le président du Bayern a démissionné ce vendredi. Une page se tourne à Munich.

Souverain en Allemagne et redoutable à l’échelle continentale, le Bayern ne s’est probablement jamais aussi bien porté et pourtant, ironie du sort, il n’a plus de président à l’heure qu’il est. Condamné “à une peine de prison ferme de trois ans et six mois pour sept cas graves de fraude fiscale”, selon le verdict rendu jeudi par le tribunal de Munich après quatre jours de procès, Uli Hoeness a pris ce vendredi la seule mesure que cette sanction imposait: la démission.

Après avoir discuté du sujet avec ma famille, j’ai décidé d’accepter le jugement du tribunal de Munich. J’ai demandé à mes avocats de ne pas faire appel du verdict. Cette évasion fiscale était la plus grande erreur de ma vie, j’en accepte les conséquences, peut-on lire dans un communiqué signé de sa main et publié sur le site officiel du Bayern. Par ailleurs, je démissionne des fonctions de président du FC Bayern et du conseil de surveillance eu club Cialis avec effet immédiat. En faisant cela, je tiens à éviter à mon club tout dommage supplémentaire. Le Bayern est l’œuvre de ma vie et le restera toujours. Tant que je vivrai, je resterai lié d’une façon ou d’une autre à ce magnifique club.

Coupable de mensonge par omission – lui qui a oublié de déclarer quelques 27 millions d’euros de plus-values boursières au fisc allemand – l’ancien footballeur devenu riche industriel occupait les fonctions de président du Bayern depuis le 27 novembre 2009, après 30 années de bons et loyaux services en tant que manager, sitôt son parcours de joueur arrivé à terme. Sous son règne, en quatre saisons pleines, l’ogre munichois a raflé deux titres de champion, une Coupe d’Allemagne, deux Super coupes, mais aussi et surtout une Ligue des champions – avec trois finales de C1 disputées en quatre ans – sans oublier un titre de champion du monde des clubs ramené du Maroc en décembre dernier. C’est dire le vide que va laisser l’intéressé au Bayern, malgré la présence au club d’autres figures emblématiques telles que Franz Beckenbauer et Karl-Heinz Rummenigge.

Par football.fr

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *