Home Actualités Haïti débat : Ce n’est pas la multiplication des partis qui va changer le pays, déplore GPPC, après le premier congrès national du jeune parti politique ASE
Actualités - juin 20, 2022

Haïti débat : Ce n’est pas la multiplication des partis qui va changer le pays, déplore GPPC, après le premier congrès national du jeune parti politique ASE

Aujourd’hui, je remarque que les partis politiques pullulent sur l’échiquier, alors que ce sont ces genres d’organisations qui engendrent nos députés et nos sénateurs. Ce sont ces parlementaires qui ont conduit le pays là où il est. La division consacrée entre Youri Latortue et Cholzer Chancy dans le département de l’Artibonite montre à quel niveau nos traditionnels politiciens ne peuvent pas s’entendre. Ce n’est pas la multiplication des partis qui va changer le pays, regrette le PDG de la Radio Télé Scoop, Garry Pierre Paul Charles, à l’émission Haïti débat ce lundi, invitant les responsables des micros partis politiques à se regrouper pour monter des macros structures en vue d’alléger le poids de la charge politique dans le malheur haïtien.

GPPC déplore le foisonnement des minis partis sur l’échiquier, après le premier congrès national de la toute jeune organisation politique, fondée en 2019, vielle de trois ans, ASE, le weekend écoulé, à Mirebalais. Le journaliste sénior, par ailleurs, se dit, a priori, contre une intervention militaire en Haïti. Je suis favorable, indique-t-il, à l’idée de donner plus de moyens à la PNH.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.