Home Actualités Prise de fonction officielle du ministre Nesmy Manigat
Actualités - novembre 26, 2021

Prise de fonction officielle du ministre Nesmy Manigat

Nesmy Manigat a été installé, ce vendredi 26 novembre 2021, dans ses nouvelles fonctions de ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle. La cérémonie s’est déroulée au local de l’Inspection générale de l’Administration générale de l’Education nationale, à Musseau. Elle a été présidée par James Cadet le titulaire du portefeuille de l’Environnement assisté de la ministre sortante de l’Education nationale, Marie Lucie Joseph, et du nouveau ministre de la Justice, Berto Dorcé, et en présence du directeur général du MENFP, le Dr. Meniol Jeune, du Directeur général du Fonds national de l’Education(FNE), Joseph Frantz Nicolas, du Directeur général de l’Institut national de Formation professionnelle(INFP), Dikel Delvariste, du représentant de l’UNICEF en Haïti, Bruno Maes et de plusieurs directeurs techniques, cadres et membres du petit personnel du ministère.

La  ministre sortante a salué le retour de Nesmy Manigat aux commandes du ministère de l’Education nationale, un homme énergique qui a fait montre de ses compétences pour affronter des défis majeurs.

Expérience difficile, mais enrichissante

Marie Lucie Joseph reconnaît avoir été à la tête du MENFP dans un contexte difficile marqué par la détérioration de la situation socio-politique générale du pays, une situation aggravée par le séisme du 14 août 2021 ayant entrainé des dégâts monstrueux dans le Grand Sud du pays.  En dépit de tout cela, elle admet avoir fait une expérience enrichissante durant les quatre mois passés à la gouvernance du ministère.

Elle remercie le Premier ministre Ariel Henry qui lui a permis de servir le pays au plus haut niveau de l’Etat. Des remerciements sont adressés à tous ceux  qui lui ont apporté une collaboration franche et utile au cours de ce temps passé à la tête du MENFP, couronnement de ses 42 ans de service dans le secteur éducatif.

Faire avancer les grands dossiers de l’éducation

Chargé de cette cérémonie d’installation, James Cadet, le ministre de l’Environnement, au nom du Premier ministre Ariel Henry, a salué les efforts déployés par la ministre Marie Lucie Joseph pour faciliter la reprise des activités scolaires principalement dans le Grand Sud dévasté par le tremblement de terre du 14 août.

Au ministre entrant, il lui a rappelé que le chef du gouvernement mise sur son sens de l’Etat et sur son dynamisme à faire avancer les grands dossiers de l’Education. Il s’agit d’un pari fait en faveur de la jeunesse haïtienne qui a besoin de se former afin de pouvoir se colleter aux défis d’aujourd’hui et de demain tout en se donnant les moyens pour échafauder son avenir et vivre décemment dans le pays.  

S’engager pour une grande cause

Lors de son intervention, le nouveau ministre de l’Education nationale a remercié le Premier ministre qui vient de lui confier cette grande responsabilité, à savoir gérer le secteur de l’Education.

Nesmy Manigat dit tâter l’ampleur de cette mission dont les termes de référence interpellent le dévouement, l’intelligence, le dialogue social et l’envie d’améliorer l’offre éducative. Ne serait-ce que pour les deux dernières années, il rappelle comment le problème d’apprentissage s’est accru à cause de la permanence de la violence politique et des actes de grand banditisme ayant affecté nombre de districts scolaires, principalement dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Assurer les agents éducatifs

Pour l’essentiel de son discours, Nesmy Manigat rassure. Il rassure les parents quant aux initiatives qui seront prises en vue de réduire l’impact du coût scolaire sur leurs bourses. Ceci sera fait à travers la reprise graduelle des programmes de distribution d’uniformes, de subvention et de dotation de manuels scolaires.

Le dialogue avec les directeurs des écoles publiques et non publiques redeviendra permanent. Il en sera de même avec les partenaires techniques et financiers, et les enseignants. Il encourage les élèves et étudiants à ne pas négliger leurs études malgré la situation du pays pouvant éroder la détermination la plus engagée. Aux employés du ministère, il dit sa volonté d’œuvrer à l’amélioration progressive de leurs conditions de travail.     

Le retour des 12 mesures

« Les 12 mesures sont de retour »  a lancé tout de go, Nesmy Manigat qui avait présenté officiellement le 8 août 2014 ces dispositions visant la refondation du système éducatif haïtien lors de son premier passage à la tête du MENFP (2014-2016). Ces dispositions reviennent avec tous les avantages offerts aux agents éducatifs, mais aussi avec toutes les exigences qui ambitionnent de mettre plus de qualité dans l’éducation haïtienne ; qu’ils s’agissent de la Carte avantage enseignant, de la Carte d’identité d’établissement ou du Permis provisoire d’enseigner, entre autres.  

Les zones d’actions prioritaires

A la suite d’échanges avec le Premier ministre Ariel Henry, et au-delà de la poursuite des réformes en cours et la mise en œuvre du Plan décennal d’éducation et de formation(PDEF), le ministre Nesmy Manigat se propose de concentrer ses initiatives dans trois zones d’actions prioritaires :

  • Le Grand Sud dévasté par le séisme du 14 août ; région qui exige la mobilisation d’efforts plus soutenus et pour lesquels l’Etat, la société civile haïtienne et la communauté internationale doivent travailler dans une parfaite synergie ;
  • Les zones de non droit gangrenées par le grand banditisme empêchant aux enfants d’aller à l’école. Ceci en violation de leur droit à l’éducation en toute circonstance ;
  • La zone frontalière qui nécessite l’installation de plus d’infrastructures scolaires afin de retenir les enfants haïtiens qui sont contraints d’aller, pas toujours en toute quiétude, en territoire voisin pour avoir accès au service scolaire de base. 

Dans cette feuille de route, mention spéciale sera accordée à l’éducation au développement durable et à la citoyenneté.

Nesmy Manigat déclare miser sur la collaboration de tous les agents éducatifs pour pouvoir mener à bien sa mission.  

Idson Saint Fleur 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.