Home Actualités Vers la signature d’un accord historique entre le Premier Ministre Ariel Henry et l’opposition politique plurielle
Actualités - septembre 10, 2021

Vers la signature d’un accord historique entre le Premier Ministre Ariel Henry et l’opposition politique plurielle

Les acteurs politiques, les chefs des partis politiques étaient réunis, au bureau de la primature, autour du PM Ariel Henry, dans la soirée du jeudi 9 septembre 2021 en cours, dans l’objectif de finaliser le document de l’accord politique conclu entre les protagonistes baptisé : Accord politique pour une gouvernance apaisée et efficace de la période intérimaire.

Étaient présents à cette rencontre historique : l’ex sénateur Youri Latortue, Me André Michel, l’ex sénateur Nènèl Cassy, l’ex sénatrice Edmonde Supplice Beauzile, l’ex sénateur Ricard Pierre, l’ex député Antoine Rodon Bien-Aimé, Dr Charles Émile du MTV Haïti, l’ex député Joseph Manès Louis, l’ex sénateur Sorel Jacinthe, Jean Gai, Liné Balthazar du PHTK et Emmanuel Ménard.

Cet accord a été finalisé après cinq (5) heures de discussion, de réflexion et d’analyse de la crise sociopolitique et économique qui gangrène le pays. Il sera signé ce samedi 11 septembre 2021, à 9 heures AM, au bureau de la primature. Une cérémonie de signature est prévue avec les acteurs pour marquer l’événement.

Les temps forts de cet accord :

  1. La mise en place d’un gouvernement de consensus ;
  2. Un nouveau Conseil Électoral Provisoire de neuf (9) membres qui sera formé de :
  3. Un représentant de la presse qui sera nommé par les organisations suivantes : AMIH et ANMH ;
  4. Un représentant du secteur paysan ;
  5. Un représentant du secteur des droits de l’homme ;
  6. Un représentant des organisations des femmes ;
  7. Un représentant de la conférence épiscopale ;
  8. Un représentant du secteur des cultes réformés ;
  9. Un représentant de la conférence des recteurs d’université ;
  10. Un représentant du secteur vodou.

Dans le cadre de cet accord, une cellule spéciale va être montée pour lutter contre les gangs à Village de Dieu, Grand Ravine, Petit Bois (Ti Bwa), Delmas 2, Cité Soleil et Thomazeau. Ce document prendra en compte aussi les revendications du peuple haïtien, telles que :

  • Le procès Petro Caribe,
  • Le procès des différents massacres perpétrés dans les quartiers populaires,
  • Le Procès de l’assassinat de Jovenel Moise.

Les acteurs se donnent pour mission de créer une assemblée constituante de 33 membres, de procéder à l’élaboration d’une nouvelle constitution et l’évaluation de la carte Dermalog.

Les Ministres, les directeurs généraux, les consultes et les ambassadeurs doivent présenter leur démission 30 jours après la signature de l’accord s’ils veulent participer aux prochaines élections. Le CEP doit être installé 15 jours après.

Pour veiller au respect des différentes clauses, un organe de contrôle de 23 membres sera créé auquel peuvent s’adjoindre les dix (10) sénateurs restant s’ils le veulent. Les élections générales seront organisées au cours de l’année prochaine.

Mozard Lombard et Garry Pierre Paul Charles,

Radio Télé Scoop 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.