Home Actualités Haïti débat/Accord en perspective avec une frange de l’opposition: Ariel Henry va se casser les dents, avise Walsonn Sanon
Actualités - septembre 10, 2021

Haïti débat/Accord en perspective avec une frange de l’opposition: Ariel Henry va se casser les dents, avise Walsonn Sanon

Selon l’un des leaders du Mouvement « An Fòs pour Haïti » Walsonn Sanon, le Premier ministre Ariel Henry commettra une grave erreur en signant un accord avec un petit groupe de l’opposition. Si le PM signe cet accord prévu pour ce samedi 11 septembre 2021, il va se casser les dents, prévient l’homme d’affaires.

Ariel Henry ne détient pas un pouvoir de négocier seul un accord politique. Ce pouvoir incombe au conseil des ministres. Voilà pourquoi nous disons qu’il ne peut négocier aucun accord, explique Walson Sanon, à l’émission Haïti débat, ce vendredi 10 septembre 2021.

« En signant un accord avec un petit groupe, Ariel Henry va se casser les dents », prévient l’homme d’affaires, sur le plateau de la Radio Télé Scoop, interviewé par Campane Joseph, Val Ené et Présimon Jean.

Le Premier ministre, dit-il, doit entrer dans la normalité. En suivant une telle démarche, il va aggraver la crise. Ce qui se négocie là, c’est un partage de gâteau. Je suis contre le fait que les ministères, les institutions de l’État soient mises au service d’un petit groupe de personnes. L’État doit être au service de la République, non pas au service d’un clan. Nous devons changer de paradigme. Le mode de fonctionnement de l’État doit être changé. S’il le veut, il peut jouer comme ça doit son rôle de Premier ministre rassembleur. Du train où il va, il complique les choses.

Walson Sanon suggère au PM Ariel Henry de relever le niveau pour ramener tous les acteurs autour d’une même table.

« Le chaos est à éviter. Vous connaissez comment vous y êtes entré, mais vous ne connaissez pas comment vous allez vous en sortir », lui a-t-il fait savoir.

Monsieur Sanon conseille au PM Henry de faire appel à l’intelligence. « Lattitude « adelante » est à éviter. Vous devez vous arrêter. Si vous ne vous arrêtez pas, vous allez payer les conséquences. Je vous encourage de faire halte-là, de faire appel à la raison », insiste-t-il.

Certain projet, indique Walsonn Sanon, peut être un projet d’un pouvoir qui a mandat de cinq (5) ans. Il ne peut être introduit dans un accord conclu provisoirement. À chaque instant, il est important de faire appel à la sagesse. C’est seulement la sagesse qui peut nous retirer là où nous sommes.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]    

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *