Home Actualités Haïti débat : Rénald Lubérice appelle le Premier ministre, Ariel Henry, au respect de sa mission électorale
Actualités - août 12, 2021

Haïti débat : Rénald Lubérice appelle le Premier ministre, Ariel Henry, au respect de sa mission électorale

Rénald Lubérice invite le Premier ministre à respecter sa mission. Si Ariel Henry ne peut organiser les élections, quil sen aille, déclare le secrétaire général du conseil des ministres, joint au téléphone à lémission Haïti débat de ce jeudi 12 août 2021.

Professeur Rénald Lubérice appelle le chef du gouvernement haïtien, Ariel Henry, qui, pour lui, veut rééditer le coup de Jocelerme Privert, au respect de la mission qui lui a été attribuée, à savoir l’organisation des élections. Aujourd’hui, balance-t-il, Ariel a un choix, soit il rejoint le rang du peuple, à travers les élections, soit il retrouve les oligarques corrompus qui ont tué le président. S’il ne peut pas réaliser les élections, qu’il parte. Il n’a qu’une seule mission : organiser les joutes électorales.

Le cadre du palais national déplore le fait que le chef de la primature a décidé de supprimer le décret présidentiel donnant le jour à l’Agence Nationale d’Intelligence, ANI, publié dans le journal officiel Le Moniteur en novembre 2020.

Ariel Henry, dit-il, n’a pas à agir sur une série de décisions prises par le feu président Jovenel Moise. Aujourd’hui, la police, l’armée sont affaiblies. Il peut les renforcer. S’il estime que le décret donnant lieu à l’ANI a un problème, qu’il le renforce. Le président pouvait ne pas être tué, si l’Agence Nationale d’Intelligence fonctionnait bien.

Monsieur Lubérice en a profité pour dénoncer une haine anti-élections dans le pays. Aujourd’hui, indique-t-il, il y a une haine contre les élections en Haïti. Développer une haine contre les élections dans le pays, c’est développer une haine contre le peuple, contre la population, contre la démocratie.

« Les frondeurs du président disaient quils niraient pas aux élections avec Jovenel Moise. Alors que le président est mort, ils continuent dévoquer la question de transition », déplore, de surcroit, Rénald Lubérice.  

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]      

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *