Home Actualités Haïti débat : Il y a une peur d’élections en Haïti, lance Mathias Pierre
Actualités - mai 14, 2021

Haïti débat : Il y a une peur d’élections en Haïti, lance Mathias Pierre

Le Ministre délégué auprès du premier Ministre, chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques, Mathias Pierre, exprime la nécessité d’organiser le référendum sur le projet de la nouvelle constitution et les élections dans le pays cette année. La constitution en vigueur, dit-il, n’est pas applicable. L’ancien candidat à la présidence déplore le problème de non renouvellement du personnel politique qui, énonce-t-il, déstabilise le champ politique en Haïti.

Nous n’arrivons jamais, indique le Ministre, à renouveler notre personnel politique. Cela génère une instabilité politique dans le pays. Le parlement haïtien ne vote une loi électorale depuis 34 ans. Le pays a toujours des décrets. Il n’a jamais de lois. Le parlement n’a jamais voté les lois. Il y a une peur d’élections en Haïti.

Les opposants ne souhaitent jamais que les pouvoirs établis organisent les élections, insiste-t-il. Ils sont toujours favorables à la question de la transition. Dans les transitions, ils tirent leurs profits.

Pour le bon fonctionnement du pays, nous avons besoin de la stabilité politique. Les élections conduiront à cette stabilité politique, permettent de renouveler le personnel politique et donnent des élus légitimes pour diriger Haïti. Je crois que nous devons repenser la politique haïtienne dans l’intérêt haïtien, a suggéré le politique, affirmant que la constitution qui est présentement d’application dans le pays est inapplicable.

« Nous n’arrivons jamais à faire un amendement constitutionnel en Haïti. Aujourd’hui, je pense que c’est le moment opportun  de faire front commun pour accoucher une nouvelle constitution », a fait savoir Mathias Pierre.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145, Email : [email protected]  

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *