Home Actualités Haïti débat : Jovenel Moise retraite les juges pour protéger l’indépendance de la justice, explique Guichard Doré
Actualités - février 9, 2021

Haïti débat : Jovenel Moise retraite les juges pour protéger l’indépendance de la justice, explique Guichard Doré

Certains juges s’écartent de leurs attributions, a fait savoir Guichard Doré. Le président de la République, Jovenel Moise, explique-t-il, a mis à la retraite les juges Yvickel Dieujuste Dabrézil, Wendelle Coq Thélot et Joseph Mécène Jean Louis pour préserver l’indépendance de la justice.

L’arrêté présidentiel publié, lundi, dans le journal officiel, Le Moniteur, mettant à la retraite les trois juges de la Cour de Cassation, a provoqué des remous dans le milieu haïtien.  Participant à l’émission Haïti débat de ce mardi 9 février en cours, le conseiller politique de la présidence, Guichard Doré,  tente d’éclaircir la décision.

« Certains magistrats s’écartent de leurs assignations. Voilà pourquoi, nous avons écarté les trois juges de l’institution », explique-t-il.

L’indépendance de la justice, poursuit Monsieur Doré, était menacée par des juges qui prennent des bannières politiques. Les juges ont détourné l’institution de sa mission. Il est toujours bon que les institutions fonctionnent dans la stabilité. Le président est le garant de l’indépendance de la justice. Il faut éviter toutes les formes d’outrage à la démocratie.

La présidence a mis les magistrats à la retraite, après la décision de l’opposition de désigner un président de transition alternativement à Jovenel Moise, en la personne de Me Joseph Mécène Jean Louis.

Réagissant autour de cette question, Guichard Doré redresse les frondeurs du pouvoir. On part à la recherche d’un président à la Cour de Cassation, indique-t-il, quand il y a une vacance présidentielle. Il n’y a pas de vacance. Le pays a un président qui a un mandat de cinq (5) ans.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *