Home Actualités Scoop édito : 7 février 2021, regroupements de partis, l’opposition politique haïtienne dans une démonstration d’unité
Actualités - janvier 7, 2021

Scoop édito : 7 février 2021, regroupements de partis, l’opposition politique haïtienne dans une démonstration d’unité

À l’approche du 7 février 2021, date de la fin du mandat du président Jovenel Moise, selon plusieurs voix, l’échiquier politique haïtien s’active. Alors que le chef de l’État fonce à vive allure vers la réalisation du référendum pour matérialiser le projet d’élaboration de la nouvelle constitution et organiser les élections générales sur toute l’étendue du territoire national pour renouveler le personnel politique, les acteurs de l’opposition vont de regroupement en regroupement.

Si l’opposition politique haïtienne s’engage dans une lutte acharnée pour l’obtention du départ de Jovenel Moise du pouvoir dans exactement un mois,  le chef de l’État haïtien ne se montre pas préoccupé par les regroupements de ses frondeurs.

En effet, le Conseil Électoral Provisoire, nommé par arrêté présidentiel, le vendredi 18 septembre 2020, a publié cette semaine le calendrier électoral. Dans ce planning, il est prévu de réaliser le référendum sur la constitution le 25 avril 2021 ; le 1er tour des élections législatives, présidentielles et locales, le 19 septembre de la même année ; le 2e tour, le 21 novembre, environs deux mois après. La publication du calendrier électoral  montre que Jovenel Moise ne se résolve pas à partir avant la fin de la cinquième année son pouvoir.

Tandis que le président de la République se cramponne à son quinquennat, les protagonistes de l’opposition continuent de mettre la pression. Pour se renforcer et chercher à gagner le soutien de la population qui n’a confiance ni dans le pouvoir ni dans le camp adverse, les antagonistes du régime en place se lance dans une dynamique de coalition.

Ces dernières semaines, des partis s’opposant au pouvoir se liguent en coalition pour témoigner de l’unité au sein de l’opposition. Les acteurs foisonnent les regroupements.

Ce foisonnement de regroupements des organisations et protagonistes de l’opposition fondé sur une démonstration d’unité, aura-t-elle suffisamment de force pour convaincre la population au soulèvement général contre le président Jovenel Moise le 7 février prochain, sachant que le chef de l’État a pu résister à une fermeture sans discontinuer quasi-totale du pays durant une période de près de trois mois?

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *