Home Actualités L’ancien président du Grand Corps, Kelly C Bastien, lâche le secteur démocratique et populaire
Actualités - septembre 29, 2020

L’ancien président du Grand Corps, Kelly C Bastien, lâche le secteur démocratique et populaire

Docteur Kelly C Bastien annonce son retrait du secteur démocratique et populaire. L’ancien sénateur du Nord dit tirer sa révérence devant le refus quasi-catégorique de ses camarades de combat d’élucider les rumeurs persistantes qui font état de graves dérogations de sa part à la ligne de combat du Secteur.

Kelly C Bastien a tourné le dos au secteur démocratique et populaire. Dans un communiqué rendu public ce mardi 29 septembre 2020, il annonce avoir pris ses distances avec le secteur qui représente l’aile dure de l’opposition politique haïtienne.

Depuis quelques semaines, explique l’ex député de la 46e législature, des rumeurs persistantes font état de graves dérogations de ma part à la ligne de combat du « Secteur Démocratique ». Fidèle à mon statut d’homme d’État, je me suis réfugié dans un silence pesant pour essayer de laver les linges sales en famille. Et, mes pairs ayant admis en privé qu’ils s’étaient trompés en orchestrant de telles attaques subtiles, je me suis réjoui à l’idée qu’ils allaient enfin apporter les clarifications nécessaires à l’édification de l’opinion publique, question de remettre les pendules à l’heure tant de l’unité du Secteur Démocratique que d’un plan bien ficelé pour le sauvetage de la barque nationale. 

Devant le refus quasi-catégorique de mes camarades de combat d’élucider la question dans un ultime élan de transcendance, j’assume, par la présente, indique-t-il, la double responsabilité morale de rendre justice à la vérité et de tirer la révérence pour ne pas sacrifier mon engagement altruiste à l’autel des intérêts peu catholiques. 

Pour la vérité et pour l’histoire, poursuit Kelly C Bastien, j’ai été mandaté par le « Secteur Démocratique » pour rencontrer Monsieur Liné Balthazar qui a requis de nous une passerelle de discussion interinstitutionnelle sur des dossiers éminemment politiques. Au rang de celles et ceux qui m’ont habilité à rencontrer le dirigeant du parti PHTK je peux citer le Sénateur Nènèl Cassy, Madame Marjorie Michel, Maitre André Michel, entre autres. Il s’ensuit donc qu’à ce sujet il ne saurait avoir lieu de parler de dérogation de ma part aux principes du secteur qui m’a lui-même donné mandat.

De surcroit, ajoute l’ancien parlementaire, en ce qui concerne une rencontre discrète à laquelle j’aurais pris part au motif de concocter un accord politique avec le pouvoir en place, mes pairs ont admis en privé qu’ils ont fini par confirmer que ceci ne relève que de la pure fiction. Pour être précis, les dirigeants du Secteur Démocratique ont affirmé qu’à cette rencontre qui a effactivement eu lieu, j’ai brillé par mon absence et que, par conséquent, y associer mon nom ne relève que d’une déplorable machination politique. 

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *