Home Actualités Haïti débat : Persécution politique ou enquête judiciaire, Garry Pierre Paul Charles critique l’attitude de nos acteurs
Actualités - août 12, 2020

Haïti débat : Persécution politique ou enquête judiciaire, Garry Pierre Paul Charles critique l’attitude de nos acteurs

La lutte politique déloyale constitue un frein au cours normal de la justice haïtienne. La justice dans sa fonction de recherche est en grande difficulté en Haïti. Les enquêtes judiciaires sont confondues à la persécution politique chez nous. Notre attitude par rapport aux études procédurières tend à favoriser l’impunité et encourager la corruption. Un pays ne se construit pas de cette manière, s’indigne Garry Pierre Paul Charles.

Le PDG de la Radio Télé Scoop, Garry Pierre Paul Charles, réfute, à l’émission Haïti débat de ce mercredi 12 août 2020, la position politique des protagonistes haïtiens, rapprochant toutes les enquêtes judiciaires à la persécution politique, qui va à l’encontre du fonctionnement régulier de la justice haïtienne.  

Quand la justice invite un justiciable, déplore-t-il, cela est interprété comme une persécution politique. À chaque fois on produit un rapport indexant une personnalité, cela est assimilé à un tremplin de nuisance. On ne peut ainsi bâtir un pays.

Les enquêtes, explique le journaliste/investigateur, sont indispensables à la justice. Le pays ne changera pas si nous continuons à développer cette attitude. Dans cette optique, il n’y aura jamais de justice en Haïti. La justice  ne peut se prononcer sur la moindre infraction dans le pays. « Il nous faut une autre façon de faire de la politique en Haïti », exige-t-il.  

Le sénior journaliste a exprimé son regret par rapport à notre mauvais comportement, dans un contexte où l’ex sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue, est invité à l’ULCC ce jeudi 13 août en cours autour de son dossier de prêt de 70 millions de gourdes effectué au moment de sa présidence du Sénat haïtien en 2017.

En soutien à l’ancien président du Sénat de la République, l’opposition politique haïtienne a organisé une conférence de presse ce mercredi. Réagissant sur l’assignation de l’ex parlementaire, Saurel Jacinthe déclare que son invitation par l’Unité de Lutte Contre la Corruption est une persécution politique. Youri Latortue est invité, dit-il, parce qu’il fait partie de l’opposition.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *