Home Image Du Jour! Des acteurs de l’opposition se positionnent contre l’organisation d’une élection fantoche par le pouvoir en place
Image Du Jour! - août 6, 2020

Des acteurs de l’opposition se positionnent contre l’organisation d’une élection fantoche par le pouvoir en place

Alors que le président Jovenel Moïse met le cap sur les élections et invite les différents secteurs à désigner leur représentant au sein du CEP, plusieurs personnalités de la société civile, partis politiques et regroupements politiques issus de la Coalition politique de l’opposition pour le départ de Jovenel Moïse et la mise sur pied d’une transition ont apposé leurs signatures dans un document dans lequel, ils affichent leur opposition à la démarche du chef de l’État. 

Ces derniers qui disent défendre la démocratie, l’état de droit et le développement montrent leur griffe et veulent faire obstacle à toute manœuvre du président, disent-ils, de plonger le pays dans le chaos.  Ils ont dénoncé l’attitude du locataire du palais qui, depuis la démission en bloc des membres du CEP, s’obstine à reconstituer un CEP fantoche dans l’intention d’organiser une « élection » en sa faveur. 

“Tous les acteurs politiques clés, les secteurs vitaux de la nation nous nous opposons à cette pratique anti-démocratique et compromission qu’est la marque de fabrique du PHTK”, lit-on dans la note de prise de position des acteurs de la coalition. 

Selon les signataires de cette note, cette pratique peut mener au coup d’état électoral capable d’enliser le pays dans une crise politique susceptible à enfoncer la population dans la misère abjecte. Ils appellent la population à se mettre en garde contre la prolongation illégale des mandats. 

D’après leur analyse, cette velléité du pouvoir en place d’organiser les élections n’est qu’une manœuvre visant à détourner l’attention de la population sur le mandat présidentiel qui arrivera à terme le 7 février 2021 selon la Constitution. 

“Nous invitons tous les citoyens de se joindre à ce combat visant à empêcher des mercenaires de plonger le pays et le bien-être de la population dans le chaos qui menace la souveraineté de la nation”, ont-il écrit plus loin.

Michelson Césaire

Rédacteur de la Radio Télé Scoop

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *