Home Actualités Le syndicat des employés du MENFP est en grève illimitée
Actualités - août 4, 2020

Le syndicat des employés du MENFP est en grève illimitée

À moins d’une semaine de la reprise des activités scolaires, le syndicat des employés du Ministère de l’éducation nationale et de la Formation professionnelle (SEMENFP) a entamé depuis lundi une grève générale illimitée en vue d’exiger le respect du protocole d’accord tripartite signé avec le ministre Pierre Josué Agénor Cadet. Cet accord consistait à octroyer la carte de débit aux employés, la carte d’assurance de santé ainsi qu’un ajustement et alignement de salaire.

Toutes les activités ont été paralysées au bureau du MENFP à Barbiol ce mardi. Le conseiller spécial du SEMENFP, Luc Maréus a tiré à boulets rouges les autorités en charge de ce dossier pendant que l’inflation galope dans le pays.

« Les autorités refusent de respecter l’engagement tandis qu’ils envoient de l’argent pour les gangs armés à coups de millions de gourdes », peste-t-il.  

Pour lui, c’est inacceptable que des employés perçoivent un salaire de 5 mille gourdes moins de (50$ US) au sein du ministère en dépit de l’inflation de 25%. « On ne peut plus tenir le coup avec l’inflation accouplée à la dévalorisation de la gourde par rapport au dollar. Nous exigeons le respect de l’engagement », martèle d’un autre côté M. Maréus profitant pour s’adresser au directeur général Meniol afin qu’il assume ses responsabilités.

M. Maréus dénonce la non application de ce protocole d’accord qui devrait entrer en application en octobre 2019. « Nous avons dû nous patienter à cause du pays lock en octobre 2019. S’en suive le coronavirus en mars. Pendant près d’un an, aucun suivi n’a été fait malgré l’adoption du budget. Notre salaire reste le même en dépit de la cherté de la vie. Aucun article du protocole d’accord n’a été respecté », s’insurge le conseiller spécial du SEMENFP, Luc Maréus.

« Sauf les employés du ministère de l’Education n’ont pas l’accès à cette carte de débit », rajoute pour sa part Alex Bernard, secrétaire finance dudit syndicat. Bernard Alex, se dit au courant que la carte de débit est octroyée aux employés d’autres ministères.  Il dit entendre poursuivre le mouvement de grève jusqu’à ce que leurs revendications soient respectées.

Les membres du syndicat dénoncent le fait que les employés du MENFP ne sont pas acceptés dans les hôpitaux privés parce qu’ils ne sont pas couverts par l’OPHATMA alors que le prélèvement a été fait dans leur salaire par le ministère des Finances.

Michelson Césaire

Rédacteur de Radio Télé Scoop

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *