Home Actualités Haïti débat : Newton St Juste taxe Youri Latortue de malversation, l’ancien sénateur dénonce une persécution politique
Actualités - août 3, 2020

Haïti débat : Newton St Juste taxe Youri Latortue de malversation, l’ancien sénateur dénonce une persécution politique

Me Newton Saint Juste a pointé du doigt l’ancien sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue. Selon l’avocat de l’État haïtien, le président du parti AAA a fait l’objet de détournement de fond public dans un programme mis sur pieds par l’ONA à l’intention de ses employés. En riposte à Monsieur Saint Juste, l’ex parlementaire dénonce une persécution politique.

L’avocat Newton Saint Juste accuse Youri Latortue de détournement de fond dans un programme monté par les responsables de X TRA Market, Délimart et Madame Imacula Cantave, la mère de l’ancien sénateur, visant à améliorer les conditions de vie des employés de l’ONA.

Le budget du projet, explique le juriste, s’élève à prêt de 7 cents millions de gourdes. Dans le cadre de ce programme, l’entreprise commerciale X TRA Market a reçu 220 millions ; les responsables du Supermarché Délimart ont recueilli 420 millions ; 70 000 000 étaient réservés à Madame Imacula Cantave pour construire aux Gonaïves un supermarché. Après le décaissement des fonds, Madame Cantave s’en est retiré. Monsieur Latortue a récupéré les 70 millions destinés à la construction du supermarché. C’est à partir de ce montant qu’il a réalisé son projet personnel baptisé « Ferme Latortue ».

Me Newton Saint Juste demande de poursuivre Madame Imacula Cantave pour escroquerie, dit-il, en droit pénal et Youri Latortue pour détournement de fond et trafic d’influence. Le décaissement, souligne-t-il, a été effectué sous l’obédience de l’ex sénateur qui a proposé le directeur général de l’ONA comme président du sénat haïtien en 2017.

Arrivé comme un cheveu sur la soupe, à l’émission Haïti débat du lundi 3 août 2020, Youri Latortue dénonce une persécution politique. Newton, dit-il, sait ce qu’il fait. Il prend un vilain plaisir à prononcer des accusations contre moi. La compagnie Avis a un prêt de 800 million de gourdes, il ne l’a jamais évoqué. Le mien n’a rien de grave. Me Saint Juste est utilisé pour faire des persécutions politiques.

Il y a un groupe qui avait contracté un prêt à l’ONA qui m’avait contacté dans le cadre de ce projet afin d’ouvrir un supermarché aux Gonaïves. Après quelque temps, nous leur avons écrit pour leur faire part de notre désistement. Nous n’avions pas reçu un sou. Ne voulant pas abandonner le projet, ils ont insisté. Je leur ai dit que j’avais un projet de ferme. Ils ont accepté de remplacer le projet de la construction du supermarché aux Gonaïves par mon projet de ferme, a fait savoir l’ancien président de l’assemblée nationale.    

Mozard Lombard,

Éditorialiste Chez la Radio télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *