Home Actualités Haïti débat : Des organisations s’engagent pour le redressement de la situation du pays empirée par le pouvoir
Actualités - juillet 21, 2020

Haïti débat : Des organisations s’engagent pour le redressement de la situation du pays empirée par le pouvoir

À l’initiative de Mme Edmonde Supplice Beauzile, un consortium de partis de l’opposition politique haïtienne a signé, lundi, une déclaration d’engagement. Il a émargé cette déclaration en vue de redresser la situation du pays aggravée par le pouvoir de Jovenel Moise. Les acteurs de l’opposition optent pour une transition inclusive dans la perspective des prochaines élections.

Joint au téléphone, 24 heures après la signature de la déclaration, à l’émission Haïti débat du mardi 21 juillet 2020, l’ex sénateur du département des Nippes, Nènèl Cassy, a exprimé un ras-le-bol du régime en place. Il dit vouloir sauver le pays de la gaucherie de l’équipe au pouvoir.

« Nous nous sommes dits que nous devons offrir une chance au pays par rapport aux maladresses commises par le pouvoir. Nous demandons à Toutes les couches de la population de faire front commun afin d’en finir avec ce régime qui ne cesse de faire de répressions », a signifié le signataire, avant d’ajouter que nous voulons donner une autre direction au pays.

Aujourd’hui, poursuit Nènèl Cassy, nous avons une population en péril.  Nous nous sommes donnés pour mission de travailler avec tous les secteurs de la vie nationale pour redresser la population. Nous voulons réaliser une dernière transition de manière inclusive.

De son coté, Edmonde Supplice Beauzile croit qu’il est impossible d’organiser des élections dans le pays avec l’équipe de Jovenel Moise. Le pouvoir, dit-elle, s’est allié aux bandits. Il transforme nos filles et fils en gangs. Il utilise les gangsters pour bloquer les manifestations et nous empêcher de faire campagne. Ce régime cautionne ce qui se passe en Haïti. Nous évoluons dans le mauvais sens. La situation du pays s’aggrave.

« Nous avons une équipe d’amateurs à la tête du pays qui ne dirigent rien », a fait savoir l’ancienne candidate à la présidence, répondant aux questions de deux présentateurs de l’émission, Campane et Val.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *