Home Actualités Un sit-in de “Nou pap Dòmi” pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité dispersé par la police
Actualités - juin 29, 2020

Un sit-in de “Nou pap Dòmi” pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité dispersé par la police

À l’initiative de la structure baptisée ” Nou pap Dòmi”, plusieurs dizaines de citoyens ont pris part à un sit-in organisé devant le Ministère de la Justice et de la Sécurité publique en vue d’exprimer leur ras-le-bol face à la remontée infernale de l’insécurité dans le pays. 

Un mouvement tué dans l’oeuf par des agents de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui se rassemble.

Salvatory Saint Victor, l’un des porte-parole de “Nou p ap dòmi”, crie son indignation face aux actes de banditisme et les massacres perpétrés à Tokyo, Cité Soleil, La Saline entre autres qui sont restés jusqu’à présent impunis. 

“Des bandits sèment le deuil dans des familles à bon leur semble. Nous ne pouvons plus supporter cela. C’est intolérable”, a-t-il pesté, exigeant que la justice soit rendue aux victimes notamment une adolescente de 14 ans tuée par un agent de sécurité. 

Edlyne Christelle Rémy, famille proche de Nancy Dorléans, tuée récemment, dit venir réclamer l’ouverture d’une enquête urgente pour faire la lumière sur la disparition de Nancy et de Sébastien, tous deux assassinés. 

Plusieurs personnalités de renom dont le militant des droits humains Pierre Espérance et l’économiste Etzer Émile ont marqué leur présence à ce sit-in qui n’a pas pu atteindre l’objectif visé. 

Michelson Césaire

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *