Home Actualités Haïti débat : Les élèves des trois premières années fondamentales ne seront pas redoublés pour sauver l’année académique, a avancé Agénor Cadet
Actualités - avril 17, 2020

Haïti débat : Les élèves des trois premières années fondamentales ne seront pas redoublés pour sauver l’année académique, a avancé Agénor Cadet

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a décidé de promouvoir en classe supérieure les élèves des trois premières années du cycle fondamental pour sauver l’année académique 2019-2020,  a allégué Pierre Josué Agénor Cadet.

Le Ministre a expliqué la décision de l’institution ministérielle, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du vendredi 17 avril 2020. « L’année académique 2019-2020 ne sera pas perdue », soutient le titulaire du Ministère de l’éducation nationale, répondant au téléphone aux questions de notre présentateur Campane Joseph.

« Beaucoup de pays, tel que la République dominicaine, n’admettent pas le redoublement dans les six premières années », argumente Monsieur Cadet pour défendre sa décision, ne tenant pas compte du gaspillage du premier trimestre, lors des événements de pays lock, et du manque criant de niveau de la plupart des élèves haïtiens qui reçoivent une formation au rabais dans des écoles factices.

Le Ministre Agénor Cadet annonce, dans la foulée, la réunion par vision conférence d’une cellule de réflexion composée des cadres de l’institution afin de plancher sur le mécanisme de la reprise des activités scolaires dans le pays après le passage de la pandémie de coronavirus. Les fonctionnaires du ministère vont réfléchir aussi sur une méthode de l’organisation des examens officiels pour cette année.

« Nous aurons cette année un examen allégé au niveau du secondaire 4 et de la Philo », a-t-il fait savoir.

Pierre Josué Agénor Cadet invite les parents à maintenir les enfants au travail à la maison pour qu’ils ne puissent pas oublier les notions déjà apprises.

Le normalien en a profité pour informer de la mise en place d’une plateforme numérique à l’intention de certains élèves afin de continuer l’enseignement à distance. «  En plus de la plateforme numérique, nous avons aussi mis à leur disposition des cours à la radio, à la télévision et sur des groupes de Whatsapp », a indiqué le professeur de sciences sociales, de géographie, entre autres.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *