Home Actualités Haïti débat / Sommation du directeur de la Radio Télé Scoop : Claudy Gassant a fait fausse route, selon Garry Pierre Paul Charles
Actualités - janvier 28, 2020

Haïti débat / Sommation du directeur de la Radio Télé Scoop : Claudy Gassant a fait fausse route, selon Garry Pierre Paul Charles

Exaspéré pour avoir été évoqué, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du vendredi 24 janvier passé, deux (2) jours après sa révocation, l’ancien directeur de l’ULCC, Claudy Gassant, a fait une sommation à Garry Pierre Paul Charles par le biais de l’huissier du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Frantz Lafond.

Limogé, confirme-t-il, en raison de la sommation du secrétaire général du conseil des ministres, Rénald Libéruce, autour de la question de la déclaration de son patrimoine, l’ancien commissaire du gouvernement a sommé le directeur de la Radio Télé Scoop, ce lundi 27 janvier 2020.  Claudy Gassant a sommé le journaliste pour avoir, dit-il, cité son nom en des termes attentatoires à sa considération et à son honneur.

Garry Pierre Paul Charles a contesté cette sommation, lors de la retransmission de l’émission de ce mardi 28 janvier 2020. Selon lui, l’avocat Claudy Gassant a fait fausse route. Il s’est fourvoyé. Il se trompe de cible.

La cible de Claudy Gassant, d’après l’analyste politique, aurait dû être Jimmy Joseph St Victor dénoncé par Kerby Alcante Alcantara Désormeaux de faire office d’intermédiaire dans une négociation d’argents engagée avec lui pour la suspension de sa poursuite.

Jimmy Joseph St Victor a conduit Monsieur Désormeaux auprès de Claudy Gassant dans un hôtel de la place, pendant que l’ancien directeur de l’ULCC avait émis un avis de recherche contre l’employé du MAE. Cette situation laisse planer des doutes sur l’intégrité du juriste qui soutient n’avoir jamais donné l’autorisation à personne de négocier quoi que ce soit en son nom.

Selon Gassant, Kerby, accusé de corruption, lui avait contacté afin de bénéficier de sa protection. Cette allégation a été rejetée d’un revers de main par l’ancien secrétaire du Ministère des Affaires Étrangères.

« Je n’aurais pas pu aller quérir sa protection parce que je suis innocent. Je ne suis pas dans la corruption. Je ne dirige pas l’administration publique. Je suis un simple employé », a-t-il expliqué.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *