Home Actualités Haïti débat / Visite du président à la Centrale de Varreux : Me Guerby Blaise dénonce une répression politique
Actualités - décembre 16, 2019

Haïti débat / Visite du président à la Centrale de Varreux : Me Guerby Blaise dénonce une répression politique

L’avocat de la Société Générale d’Énergie SA, Guerby Blaise, conteste la visite du chef de l’État sur le site de Varreux. Selon lui, le président de la République a été mal conseillé. Le juriste dénonce une répression politique.

Après la récupération de la centrale de Varreux par l’État haïtien, le président Jovenel Moise a visité le site, ce lundi 16 décembre 2019. Me Guerby Blaise moucharde la visite du chef de l’État sur les lieux des installations électriques.

Selon lui, Jovenel Moise ne devait pas se rendre sur le site. Ainsi, Monsieur Blaise croit que le locataire du Palais national a été mal conseillé. Le président prouve, dit-il, qu’il fait de la répression.  

À en croire l’avocat de la SOGENER, les sites de Varreux 1 et 2 ne sont pas encore l’apanage de l’État haïtien. Ces sites, explique-t-il, contiennent 34 moteurs. Trente (30) appartiennent à la compagnie. Seulement 4 sont les propriétés de l’État.

« Ce sont les responsables de la SOGENER qui ont acheté les moteurs. Ils ont garanti aux dirigeants haïtiens de les transmettre à l’État au terme du contrat en 2027 », a fait savoir le jurisconsulte, dénonçant l’usage abusif des autorités de la puissance publique.

Dans la foulée le légiste a qualifié le régime en place de régime totalitaire.  Il le qualifie de totalitaire parce que, d’après lui, celui-ci ne respecte pas la logique de la séparation des pouvoirs. L’exécutif, déplore-t-il, a fait immixtion dans le pouvoir judiciaire.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur/Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *