Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Rencontre bilatérale : Les États-Unis ont convoqué les acteurs de tous les horizons de la scène politique haïtienne

Haïti débat / Rencontre bilatérale : Les États-Unis ont convoqué les acteurs de tous les horizons de la scène politique haïtienne

Après plus de deux mois de forte tension socio-politique en Haïti, plusieurs appels, vainement, au dialogue et à la formation d’un gouvernement opérationnel pour répondre aux besoins du peuple haïtien de l’ambassade américaine, les États-Unis vont dépêcher dans le pays une émissaire issue du sommet de leur hiérarchie diplomatique.

Ce mercredi 20 novembre 2019, l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Mme Kelly Dawn Knight Craft, conseillère du président Donald Trump en matière de sécurité interne, va rencontrer, à l’Ambassade américaine à Tabarre, Évallière Beauplan, Edmonde Supplice Beauzile, Joseph Lambert, Bernard Craan, Youri Latortue, Lyné Balthazar, six personnalités de tout horizon du monde politique haïtien.

Les autorités de Washington ont fixé cette rencontre en vue d’encourager les protagonistes, entre autres, à former un gouvernement opérant pour sortir le pays dans cette situation de crise interminable.

Les six personnalités convoquées sont issues des diverses tendances qui s’expriment sur la scène politique haïtienne. En convoquant ces leaders, les américains veulent transmettre aux haïtiens un esprit de collaboration et de partenariat.

Youri Latortue et Évallière Beauplan vont représenter l’Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti, l’aile dure de l’opposition. Edmonde Supplice Beauzile interviendra au nom du consortium dénommé « Mache Kontre », la branche modérée de l’opposition. Bernard Craan représentera le parti Passerelle qui est conçu dans un rôle de pont entre le régime en place et ses objecteurs. Lyné Balthazar prendra la parole pour le PHTK et Joseph Lambert partagera une position intermédiaire entre le pouvoir auquel il a tourné le dos, après le choix de Jovenel Moise de Fritz William Michel contre sa candidature pour le poste de premier ministre, et l’opposition institutionnelle dont il désapprouve la violence.

Ces figures diversifiées, que les États-Unis appellent à la réunion, traduisent la volonté des autorités américaines de voir monter en Haïti un gouvernement inclusif.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat / Claudy Gassant au sommet de l’ULCC : Que veut montrer Jovenel Moise ?

Accusé de corruption, Jovenel Moise a nommé un antagoniste à la tête de l’ULCC. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *