Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Le scandale de pot de vin au Sénat de la République : Willot Joseph affirme ne rien empocher, avec la langue de bois

Haïti débat / Le scandale de pot de vin au Sénat de la République : Willot Joseph affirme ne rien empocher, avec la langue de bois

Alors que les sénateurs de la branche majoritaire du Sénat haïtien sont accusés d’avoir  reçu chacun 100 mille dollars américains pour voter en faveur du cabinet du premier ministre Fritz William Michel, Willot Joseph atteste ne rien encaisser. Il soutient qu’il n’a jamais été approché autour de cette question. Toutefois, il n’a pas caché sa décision de donner son suffrage à cette équipe qui, dit-il, lui est inconnue.

Joint au téléphone, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat de ce vendredi 13 septembre 2019, le sénateur du département du Centre, Willot Joseph, infirme  l’information laissant croire qu’il a reçu 100 mille dollars pour appuyer le cabinet du PM Michel. « Je n’ai rien reçu de personne », a-t-il soutenu, soulignant que si quelqu’un m’apporte de l’argent, je l’empocherai, pourvu que ça ne soit pas lié au vol et au kidnapping.

En revanche, le politicien reconnait avoir rencontré le PM entre 3 ou 4 fois dans le cadre des négociations avec les sénateurs. Il s’est entretenu avec le premier ministre, précise-t-il, sur des projets inhérents à son département. « Je n’ai jamais abordé des problèmes personnels avec lui. On a évoqué que des problèmes afférents au pays », a rapporté le parlementaire, qui avoue avoir sollicité le Ministère de la planification et de la coopération externe pour y apporter son soutien, mais que sa demande n’a pas été agréée.

Willot Joseph indique avoir formulé à Monsieur Michel la condition de l’obtention de sa voix. Il exige qu’il soit garanti de la réalisation de ses projets départementaux. Après moult rencontres avec le premier ministre nommé, il décide d’offrir à ce gouvernement son scrutin parce qu’il est convaincu que ses programmes peuvent être réalisés.

À l’exception du ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, le représentant du département du Centre avance qu’il ne connait ni d’Eve ni d’Adam les membres de cette équipe gouvernementale. « Je vais voter un cabinet que je ne connais pas », a-t-il fait savoir, soulignant que pour supporter et renverser un gouvernement cela nécessite un coût.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected].

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Environ 3.7 millions haïtiens souffrent d’insécurité alimentaire aigüe, 4.1 millions pourront se retrouver dans la même situation en mars 2020, selon l’ONU

Une étude effectuée par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), en Haïti, au cours du mois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *