Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Fritz William Michel et l’État haïtien : Le premier ministre surfacture le trésor public, révèle Youri Latortue

Haïti débat / Fritz William Michel et l’État haïtien : Le premier ministre surfacture le trésor public, révèle Youri Latortue

Fritz William Michel, en difficulté au Sénat de la République, est impliqué dans des dossiers de surfacturation, dévoile Youri Latortue. Selon le sénateur de l’Artibonite, le premier ministre, engagé simultanément dans près de 4 compagnies, a fait payer à l’État haïtien des contrats plus élevés que leur coût réel.

Environ 4 compagnies, pilotées par Fritz William Michel, réalisant des transactions allant jusqu’à 1 milliards de gourdes, surfacturent l’administration publique haïtienne. Le premier ministre désigné a vendu à l’État haïtien, en tant que fonctionnaire, des produits dépassant leur véritable prix. Il a frauduleusement écorché le trésor public en vendant aux responsables des cabris à des coûts exorbitants jusqu’à 31 000 gourdes l’unité, nous rapporte Youri Latortue.

Ayant enquêté sur les contrats passés entre le fonctionnaire et l’État haïtien, le président de la Commission Éthique et Anti-Corruption du Sénat de la République révèle, s’appuyant sur les documents dont il dispose, que toutes les transactions effectuées entre le PM et les autorités haïtiennes contiennent des irrégularités.

Pour étayer cette révélation, le sénateur annonce, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du lundi 16 septembre 2019, qu’il a en sa possession tous les numéros de chèque et de réquisition de ces 4 compagnies.

Le premier ministre, en guise de sa défense, met Monsieur Latortue au défi de fournir les copies des différents chèques qu’ils détiennent pour présenter sa démission. En réaction à cette provocation, le parlementaire souligne qu’il n’a pas encore trouvé les copies, mais bien qu’il dispose de leur numéro.

Youri Latortue croit que le PM ne peut pas le défier. D’après lui, ce dernier n’a qu’à constater les documents. Il assure qu’il publiera les copies de ces chèques dès qu’il les obtiendra.

Analysant les documents, l’enquêteur estime qu’ils correspondent à des cas de double voire triple facturation ou bien des cas d’évitement de passation de marché.

Le sénateur-chercheur, se référant à la constitution, attire l’attention sur les problèmes qui peuvent être découlés quand  un fonctionnaire transforme l’État en client.

« Quand on est fonctionnaire, on vend des produits à l’État, cela peut produire ce que l’on appelle en droit un conflit d’intérêts ou un délit d’initiés », a-t-il expliqué, soulignant que s’il existe un pareil système qui se développe au sein de l’État haïtien, il doit être démasqué.

Le leader du parti AAA dit ne pas introduire ce dossier pour bloquer Fritz William Michel au Sénat. Le premier ministre, nous dit-il, s’était déjà bloqué, parce qu’il n’a pas de décharge.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Aucun mandat n’est émis contre Réginald Boulos, affirme Me Jacques Lafontant

Le mandat d’amener circulant sur les réseaux sociaux contre le politicien et homme d’affaire Réginald …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *