Home 5 Actualités 5 Haïti débat / La pratique d’achat des parlementaires pour faire ratifier les cabinets persiste au Sénat : Entre temps les parents ne peuvent pas scolariser leurs enfants

Haïti débat / La pratique d’achat des parlementaires pour faire ratifier les cabinets persiste au Sénat : Entre temps les parents ne peuvent pas scolariser leurs enfants

Le premier ministre Fritz William Michel n’a pas pu présenter, ce mercredi 11 septembre 2019, l’énoncé de la déclaration de la politique générale de son gouvernement. Les sénateurs du bloc majoritaire auraient reçu chacun près de 100 mille dollars américains pour voter en faveur de ce cabinet. Des individus ont profané l’enceinte du parlement, empêchant ainsi le déroulement de la séance.

Introduits dans l’enceinte du parlement haïtien avec l’accompagnement des sénateurs de l’opposition, des militants issus des quartiers populaires ont boycotté la séance de ratification du gouvernement du PM Fritz William Michel. Le parlement haïtien, qui est un espace inviolable, a été souillé.

Le journaliste politique, Présimon Jean, condamne la violation de la salle de séance du Sénat. Il attire l’attention sur l’impact de la profanation de l’institution parlementaire sur l’image du pays. « Le spectacle offert au Sénat de la République projette une mauvaise image du pays », déplore-t-il.

Dans le même ordre d’idées, le directeur de la Radio Télé Scoop, Garry Pierre Paul Charles, rappelle que le parlement haïtien est une institution sacrée. Selon lui, elle ne devait pas faire objet de profanation. Il fustige le comportement des sénateurs de l’opposition qui ont accompagné les militants qui ont investi l’espace parlementaire. D’après lui, la séance n’a pas eu lieu parce qu’il y avait de forte possibilité avec l’argent fourni aux sénateurs pro-gouvernementaux de faire ratifier le cabinet.

Verser des pots de vin aux pères-conscrits pour entériner les cabinets ministériels, souligne Garry Pierre Paul Charles, est une pratique parlementaire. « Tous les parlementaires haïtiens reçoivent de l’argent et proposent des ministres. C’est ce qu’ils font au parlement haïtien », a-t-il fait remarquer, avant d’ajouter que cette institution mérite d’être supprimée.

L’analyste politique croit que nous sommes dans une situation d’échec total de la gestion de l’administration publique. Tous les dirigeants haïtiens devaient être condamnés. Nous avons besoin d’une autre classe d’hommes et de femmes à  la tête de l’État.

Plus d’un million de dollars américains ont été versé pour la ratification de l’équipe gouvernementale du PM Michel, alors que le peule vit dans la panade. La réouverture des classes cette année est complètement ratée. Les parents ne peuvent pas envoyer leurs enfants à l’école. Le pays fait face depuis quelques jours à une grande pénurie de carburant.

Tandis que le gouvernement n’est pas encore ratifié, il se verse déjà dans la corruption. Les autorités doivent expliquer d’où provient cet argent qu’elles fournissent aux parlementaires.  

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Tweet de GPPC:Grève et Manifestation anti gouvernementale à Port de Paix

Grève et Manifestation anti gouvernementale à Port de Paix aujourd’hui pour réclamer le départ de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *