Home 5 Actualités 5 Haïti débat / La reprise de la mobilisation annoncée par les acteurs de l’opposition et les petro challengers : La trêve n’aura pas été longue

Haïti débat / La reprise de la mobilisation annoncée par les acteurs de l’opposition et les petro challengers : La trêve n’aura pas été longue

Depuis les événements du 6 et 7 juillet 2018, le pays évolue au rythme de la mobilisation. La population dénonce la mauvaise gouvernance et l’irresponsabilité des dirigeants. Les acteurs de l’opposition entendent relancer les impulsions, ce mercredi 14 août 2019, à l’occasion de la commémoration de la cérémonie du Bois-Caïman pour continuer de déplorer la détérioration des conditions de vie du peuple haïtien qui végète en dessous du seuil de la pauvreté.

Les protagonistes veulent-ils refaire l’histoire ? Stratégiquement depuis le 17 octobre 2018, date de l’anniversaire de la mort du père fondateur de la nation, Jean Jacques Dessalines, les acteurs profitent des journées historiques pour poursuivre avec la mobilisation.

Annoncée pour ce mercredi 14 août, cette mobilisation aboutira-t-elle au changement radical du système tant revendiqué par la masse populaire haïtienne ? Il faut rappeler que la cérémonie du Bois-Caïman était une réunion d’esclaves en cavale qui s’était déroulée dans la nuit du 14 août 1791. Elle est considérée comme l’acte fondateur de la révolution et de la guerre d’indépendance. C’était le premier grand soulèvement collectif contre l’esclavage en Haïti.

Le contexte socio politique et historique du pays a changé, mais les conditions matérielles d’existence de la population continuent de se détériorer. Deux cents quinze ans après son indépendance, le peuple haïtien vit dans des conditions déshumanisantes.

Depuis tantôt un an, le pays entre dans un tourbillon. La société plonge dans une crise interminable. La population est lamentablement bouleversée. L’insécurité atteint son paroxysme. Le taux d’inflation ne cesse de grimper. Le coût de la vie devient trop cher. Le chômage pique un niveau de record. La jeunesse haïtienne glande.

Fort de ces constats, après moins de deux mois de suspension, les protagonistes envisagent de réactiver le mouvement. En quoi cette remobilisation sera-t-elle différente des autres ? Toutefois, du train où vont les choses personne ne peut s’y opposer. Les instigateurs ont le droit de se manifester. Cette initiative est juste. Il est suicidaire de laisser le champ libre à des dirigeants complètement faillis à leur mission.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat : La voiture utilisée par le bandit Arnel Joseph était mise par le MICT à la disposition de Youri Latortue, rapporte Rosemond Jean

Le militant et allié du parti politique PHTK, Rosemond Jean, a pointé du doigt les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *