Home 5 Actualités 5 Des policiers continuent d’assurer la sécurité de Roro Nelson après le mandat de Martelly

Des policiers continuent d’assurer la sécurité de Roro Nelson après le mandat de Martelly

Si Michel Martelly n’est plus le président de la République, cela porte à croire qu’il ne peut jouir de certains privilèges réservés à un chef d’état, pourtant Roro Nelson qui n’a occupé aucune fonction dans l’administration publique pendant le quinquennat, garde encore ses faveurs.

Durant le 2e jours gras du carnaval national tenu sous le thème « Ayiti Toutan », on a pu remarquer la présence de M. Nelson dans les studios de Radio Télévision Caraïbes (RTVC) accompagné de cinq (5) agents de la Brigade d’Intervention Motorisée communément appelée BIM ; un fait très mal vu par des parlementaires et des acteurs de la société civile qui crient au scandale.

Des sénateurs et des députés de la 50e législature envisagent d’interpeller prochainement le Haut état-major de la Police Nationale d’Haiti (PNH) pour exiger des explications sur le comportement de Roro Nelson qui, malgré la fin du mandat de Michel Martelly, continue de se faire passer pour un dignitaire.

Des personnalités politiques haïtiennes et de la communauté internationale demandent aux responsables de l’institution policière du pays d’adopter des mesures urgentes afin de pouvoir freiner cette dérive et protéger la population contre cet individu armé en dehors des normes établies.

D’après une source digne de foi, des mesures auraient été prises dans l’immédiat contre les policiers qui ont assuré la sécurité de Roro Nelson lors de sa visite sur le stand de la RTVC au Champ de Mars. Ces agents seraient mis en disponibilité par l’Inspection Générale de la PNH ; une enquête est ouverte en vue de faire lumière sur cette affaire.

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop
Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *