Home 5 Actualités 5 Les résidents de la Croix des Bouquets dans l’œil des criminels, la PNH est alertée

Les résidents de la Croix des Bouquets dans l’œil des criminels, la PNH est alertée

Les habitants de la plaine du Cul-de-Sac, notamment ceux de la commune de la Croix des Bouquets confrontent à une situation alarmante où des individus armés les terrorisent et les humilient. Des jeunes filles violées, des jeunes garçons contraints de coucher avec leurs mères ou leurs sœurs ; tous ces actes orchestrés par ce groupe qui n’est venu de nulle part, si on comprend bien les déclarations du Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

« Suivant des renseignements, ces malfrats ne sont autres que des gens arrêtés par la police et vite relâchés par les autorités judiciaires alors qu’ils ont commis de grands forfaits qui méritent d’être punis par la loi », se plaint Godson Aurélus.

Bien qu’elle soit l’objet de critiques formulées par des organismes de défense de droits humains, le numéro 1 de l’institution policière estime que la rubrique baptisée Alo-La Police était favorable à la lutte contre le banditisme. « Nous avons autorisé la diffusion de cette émission afin de pouvoir permettre à la population de mieux identifier les bandits », a avancé le commandant en chef de la Police haïtienne.

Suivant les dires du DG de la PNH, les terroristes seront frappés durement dans les heures à venir. « Nous aurons à investir la commune de la Croix des Bouquets pour donner une réponse aux hors-la -loi », a lâché d’un ton sévère, M. Aurélus.

Donc, depuis plusieurs semaines les cruxiens n’ont pas pu fermer l’œil la nuit. Certains d’entre eux ont mettre sur pied une brigade de vigilance pour contrecarrer les brigands. De jeunes issus gens de ce milieu sont traumatisés à cause de cette terreur.

//

Réagir à cet article

About Vladimir DESIR

Vladimir DESIR

Je suis journaliste – Rédacteur et Grand Reporter.
e-mail : [email protected]

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *