Home 5 Actualités 5 Après son éviction, Ernst Jeudy somme le CEP et Miami Herald

Après son éviction, Ernst Jeudy somme le CEP et Miami Herald

Qualifié pour le second tour des législatives, le candidat à la députation pour la commune de Delmas sous la bannière du Rassemblement des Nationaux Démocrates Volontaires pour l’Unité Salvatrices (RANDEVOUS) n’a pas caché sa grande frustration après avoir été écarté de la course électorale.

Ernst Jeudy est retiré de la liste pour avoir été condamné pour détention et possession de cocaïne aux Etats-Unis en 1987. Il a été arrêté par la Police de Miami. « On a retrouvé dans mon sac, avant de me rendre à New York, une petite quantité de moins de 200 grammes de stupéfiant, déposé à mon insu par une personne mal intentionnée qui voulait me nuire », a rapporté M. Jeudy à nos confrères de Mag Haïti.

Le candidat de RANDEVOUS confirme avoir été appréhendé par l’immigration service (IN-S). Il a été incarcéré durant un mois et 7 jours, il a versé une modique amende de 225 dollars américains.

D’après M. Jeudy, les informations diffusées par le journal américain et relayées par plusieurs médias haïtiens sont fausses. « Je n’ai pas passé 3 ans et demi en prison », a rétorqué le candidat en vue de prendre le contrepied de l’article de Jacqueline Charles.

Donc, il annonce qu’il a déjà intenté une action en justice contre le Conseil Electoral Provisoire (CEP) présidé par Pierre-Louis Opont ; bientôt il attaquera les responsables de Miami Herald.

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *