Home 5 Actualités 5 Haïti/Education : Ouverture officielle de l’année scolaire 2015-2016

Haïti/Education : Ouverture officielle de l’année scolaire 2015-2016

Le premier ministre Evans Paul a procédé ce lundi 7 septembre à l’ouverture officielle de l’année scolaire 2015-2016. Plusieurs centaines de jeunes issus de plusieurs établissements scolaires publics dans la région métropolitaine de Port-au-Prince ont pris part à cette cérémonie organisée au Lycée de Pétion-ville. Les ministres de l’Education nationale, de la Jeunesse, de la Communication tout comme les secrétaires d’Etat à l’Alphabétisation, à la Formation professionnelle et plusieurs hauts cadres du ministère de l’Education nationale et de  la Formation professionnelle y étaient présents.

Le chef du gouvernement haïtien est entré dans son discours avec un florilège de remerciements pour tous ceux, parents, enseignants, cadres techniques au MENFP, chauffeurs du transport public, policiers qui contribuent, chacun à sa façon, à rendre effective la rentrée scolaire 2015-2016.

Evans Paul a salué Nesmy Manigat, ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, pour son dynamisme et son sens travaillé de l’innovation en vue d’un système éducatif plus solide, de jour en jour, et qui rejoint les aspirations de développement socio-économique du pays.

Le Premier ministre dit reconnaître l’acuité des problèmes qui affaiblissent le système éducatif national ; néanmoins, rassure-t-il des efforts continus seront déployés dans l’idée de réaliser une gestion plus efficace et efficiente de la chose éducative. Il a dit du bien des initiatives de l’administration de Michel Martelly qui s’est beaucoup dépensée dans l’amélioration de l’éducation tout en s’attaquant aux racines de cette école vue comme un moule de fabrication de ratés. Cela n’est plus acceptable, a dénoncé le numéro 2 de l’exécutif haïtien. 

Le chef du gouvernement s’est servi de quelques statistiques pour signifier les efforts déployés pour répondre à la demande d’une clientèle de plus en plus grande, aussi pour parler de l’éducation comme une activité animant la vie économique nationale. « A partir d’aujourd’hui, ce sont 3.8 millions d’enfants et d’adolescents qui prendront les chemins des établissements éducatifs, du préscolaire au secondaire. 40% de la population mène une activité directement connectée à l’éducation, incluant les enseignants, les directeurs d’établissement et les personnels d’encadrement desservis par l’industrie du transport, l’industrie de l’habillage, l’industrie de l’alimentation, de matériels didactiques  et  de fournitures classiques », a fait remarquer Evans Paul.

Sur la même lancée, le Premier ministre a souligné que la rentrée scolaire impulse les activités économiques dans les villes et dans les contrées rurales.

Dans le cadre de cette cérémonie, Evans Paul a instruit son ministre de l’Education nationale, Nesmy Manigat, de lui faire parvenir à la fin de chaque trimestre un rapport sur le nombre d’heures de cours effectivement  dispensées dans les classes des établissements scolaires publics. Un rapport que le chef du gouvernement se propose de rendre public.

De plus, Evans Paul a fait part de la volonté du président de la République, du gouvernement et du ministère de l’Education nationale, en particulier, de décréter l’état d’urgence en ce qui a trait aux activités de lecture.

A la fin de son intervention, le chef du gouvernement a interpellé les élèves sur les valeurs du respect, du progrès et de solidarité ; des valeurs importantes dans le vivre-ensemble, que ce soit dans le microcosme scolaire ou au niveau national.

En dépit de quelques problèmes inhérents au système éducatif, le ministre Nesmy Manigat, s’est réjoui de  la réouverture des classes à la date prévue. Il redit tout le bien qu’il pense de l’application de la mesure se rapportant au port unique de l’uniforme dans les écoles publiques accueillant cette année près de 1 million 200 mille enfants et adolescents.

Nesmy Manigat a salué le travail d’une dizaine d’artistes dont BIC, Bélo, Jeanjean Roosevelt, Renette Désir engagés aux côtés du MENFP dans le cadre de la campagne d’éducation civique renouvelée cette année à travers une autre musique ayant pour thème : « Nou tout sanble ».

Jimmy Albert, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique a encouragé les jeunes à se donner à fond à leurs études surtout quand il considère que l’école, quoique l’on dise, peut grandement les aider  à se bâtir un lendemain meilleur  tout en contribuant au développement du pays.

Quand au directeur Lycée de Pétion-Ville, Jean-Marc Charles,  il a succinctement élaboré sur le rôle attribué à l’éducation dans le développement socio-économique du pays et dans le futur des jeunes apprenants.

La cérémonie s’est close avec une interprétation de l’Hymne de la Jeunesse par des brigadiers de l’Action civique.

Idson Saint-Fleur

[email protected]

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *