Home Actualités HAΪTI / Société : Misère morale et perversité des Élites !
Actualités - septembre 24, 2014

HAΪTI / Société : Misère morale et perversité des Élites !

Le Mathématicien de génie russe Grigori Perelman a dit un jour : ‘’… Je sais comment gouverner l’univers. Pourquoi devrais-je courir après un million… ?! La jeunesse haïtienne d’aujourd’hui est accompagnée dans ce qu’il y a de plus stérile en termes d’intelligence et de créativité. Comme au temps de l’Empire romain décadent, on distrait la plèbe, la canaille, et les ‘’sans- dents’’ avec des jeux de masse, du carnaval, beaucoup de carnavals.

On flatte ses pulsions débilitantes avec toutes sortes de recettes. Les Elites haïtiennes d’aujourd’hui se révèlent  incapables de conduire la Jeunesse haïtienne vers l’intelligence et la créativité.  Il faudra dans un futur prévisible  déprogrammer les logiciels de la soumission intellectuelle et de la colonisation mentale.

L’imaginaire collectif des Jeunes haïtiens est tombé à un tel degré de décrépitude qu’ils s’orientent  plutôt vers le culte du corps et non celui de l’esprit. L’errance globale et totale ! Un état d’esprit qui exclut le cap culturel, accentue le désarmement moral. Un état d’esprit qui a créé ce laisser-aller  sans aucune stratégie d’ensemble où  chacun se croit autoriser à faire ce que bon lui semble, à singer ce que l’Occident a de plus pervers.  Entretemps, Haïti s’effrite identitairement et a raté  le train du progrès. Nous sommes de vrais bons derniers dans presque tous les domaines !

On a cessé d’inculquer à la Jeunesse haïtienne les valeurs éternelles. Les valeurs de la science, de l’effort, de la sueur et du travail bien fait. On l’invite trop et trop souvent à épouser la pente dangereuse de la facilité …

Dans le même ordre de l’effort, existe-t-il toujours en Haïti des personnes non obnubilées par l’appât du gain ou la célébrité à tout prix ?

Savant russe
Savant russe

Grigori Perelman a refusé la Médaille Fields, considérée comme le Nobel des Mathématiques, qui lui a été octroyée en aout 2006 pour ses recherches sur la ‘’Conjecture de Pointcarré ‘’, un casse-tête vieux de plus de 100 ans. Perelman refusa 4 ans plus tard en mars 2010 le Prix du Millénaire, décerné  à lui par l’Institut de Mathématiques CLAY, doté  d’un million de dollars. Le génial Mathématicien russe refuse toutes  les distinctions. Il vit modestement dans un quartier populaire de Saint Petersbourg avec sa mère.

Les vrais défis de notre pays, Haïti, ne sont pas ceux de faire dans la durée à un poste, mais d’avoir une vision d’Haïti et du Monde, non de suivre la Jeunesse dans l’air du temps mais de l’indiquer son devoir  envers Haïti. Ecartons d’elle l’illusion du bonheur.

Le vrai bonheur est dans la conviction d’avoir été utile et d’avoir contribué à l’édification du vivre ensemble et à la protection du bien commun.

Pourquoi devrions-nous accepter que nos Jeunes singent les autres dans l’amusement, la drogue et l’alcool ? Tout se construit dans le travail, la sueur, l’effort et les nuits blanches.

Comprendront-ils un jour qu’il faut faire la place aux légitimités du neurone ? Mettre en place Structures et Organisations pour développer les talents ! Un chantier somme toute difficile. Les générations futures seront reconnaissantes de leur avoir indiqué la seule vraie voie pour mener Haïti vers la modernité, le développement humain, réel et durable.

Déjà dans la Constitution de 1801, le Génie de la Race, Toussaint Louverture prévoyait à l’art.5 : ‘’ Il n’y existe d’autre distinction que celle des vertus et des talents, et d’autre supériorité que celle que la loi donne dans l’exercice d’une fonction publique’’.

RTVSCOOP/[email protected]

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *