Home 5 Actualités 5 Le Courrier de Fonds-Rouge(12) : François Duvalier
Idson SAINT-FLEUR

Le Courrier de Fonds-Rouge(12) : François Duvalier

Aucun journal n’avait annoncé sa naissance le 14 avril 1907, pourtant ce natif du bélier allait marquer l’histoire politique d’Haïti, de manière irréversible.

Duvalier, l’ethnologue avec ses idées sur l’indigénisme, le noirisme cherchant la valorisation de la culture populaire, principalement sa composante spirituelle, et la défense de l’homme noir.

Duvalier, l’intellectuel qui a publié : Hommage au marron inconnu, Problème des classes à travers l’histoire d’Haïti, Mémoire d’un leader du tiers-monde, Œuvres essentielles et d’autres communications, notamment, dans Le Nouvelliste, Le Matin, La Gazette médicale de France, la Revue anthropologique de Paris, la Revue Les Griots, etc.

Duvalier, le médecin qui s’était beaucoup investi dans la bataille contre la malaria et le pian.

Duvalier, le mystique avec ses dieux favoris : Baron Samedi, Papa Zaka.

Duvalier, celui qui s’était considéré comme le plus digne descendant de Jean-Jacques Dessalines. FD disait de lui-même qu’il était la Révolution incarné avec toutes ses exigences.

Duvalier, le politique qui a poussé très loin le culte de la personnalité : « Notre Doc qui est au Palais national, que ta volonté soit faite à Port-au-Prince comme dans les villes de province…»

Franck Jeudy, un publiciste du régime, n’avait-il pas écrit  dans Gerbes d’Hommages à l’Intellectuel : « Le Tout-Puissant, dans sa bonté infinie, promit à Haïti un Sauveur. Nous l’avons espéré, nous l’avons désiré… le 22 Septembre 1957, nous avons enfin vu descendre le Messie, l’Envoyé du Ciel en la personne du Chef de la Nation, l’Idole du Peuple Haïtien, Son Excellence l’Honorable Docteur François Duvalier.» (Fin de citation)

Duvalier, le politique : Sous-secrétaire d’Etat du Travail, secrétaire d’Etat du Travail, Président de la République, Chef suprême  et effectif des Forces Armées d’Haïti, des Volontaires de la Sécurité nationale et des Forces de Police. Duvalier le doctrinaire.

La politique occulte les autres dimensions de la vie de l’homme. C’est normal, diraient certains pour avoir dirigé le pays d’une main de fer pendant 14 ans et passé le maillet à son fils Jean-Claude et ses dévots.

Duvalier, l’adepte d’un nationalisme ombrageux, symbole de la résistance au diktat des étrangers.

Duvalier, le président des chantiers : la construction de l’aéroport international de Port-au-Prince, du boulevard Jean-Jacques Dessalines, la construction de bâtiments imposants tels l’ancien bureau central de la Direction générale des Impôts(DGI), celui de la Téléco ; l’achèvement de la construction de la Centrale hydro-électrique de Péligre.

Duvalier, le président de la création d’entreprises publiques comme la Minoterie et la Cimenterie nationales. Il a œuvré à la création de services publics, à titre d’exemples  l’Office d’Assurance des Véhicules Contre-Tiers(OAVCT), l’Autorité portuaire nationale(APN), l’Autorité aéroportuaire nationale(AAN), l’Office d’Accident du Travail, de Maladie et de Maternité(OFFATMA), l’Office nationale d’Assurance-Vieillesse(ONA), l’Institut national du Bien-Etre social, etc.

Duvalier, le politique synonyme de l’arbitraire : arrestations, emprisonnements, exécutions sommaires, disparitions, exil. FD synonyme de la banalisation du mal. Egocrate par excellence.

Duvalier, synonyme de l’obsession du pouvoir, de l’autoritarisme, de la violence politique, du clientélisme, de la constitution des groupes paramilitaires ;  on en a vu de tout cela après la chute de la Maison des Duvalier. Des dirigeants politiques gauchisants à la tête de l’Etat ont reproduit le même. Les pouvoirs militaires ont fait pareil. Il y  en a qui ont critiqué « Papa Doc » pour le devancer par la suite dans le « mal faire ».

Dans combien de nos hommes et femmes politiques accomplis ou en devenir sommeille encore ce Papa Doc ?

Suivez mon regard !

Idson SAINT-FLEUR

[email protected]

Réagir à cet article

About Idson Saint-Fleur

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *