Home Actualités NBA All-Star Game : Kyrie Irving MVP du All-Star Game
Actualités - Sports - février 17, 2014

NBA All-Star Game : Kyrie Irving MVP du All-Star Game

Le All-Star Game NBA a vu l’Est s’imposer sur l’Ouest (163-155) grâce à Kyrie Irving, élu MVP dimanche au nez et à la barbe de LeBron James et Kevin Durant. Le jeune meneur de jeu a gommé sa frustration d’une saison en demi-teinte avec Cleveland avec une jolie feuille de statistiques (31 points, 5 rebonds et 14 passes décisives).

Kyrie Irving avait sans doute envie de rappeler qu’il avait bien sa place parmi les étoiles. C’est bien le nom du meneur des Cavs qu’Adam Silver, le nouveau Commissionner, a prononcé pour son premier All-Star Game, après la victoire de la sélection de l’Est à New Orleans.

Assez critiqué depuis le début de la saison pour ses performances indigentes à Cleveland, “Uncle Drew” est entré comme un mort de faim dans une partie plutôt sympathique. Avec 31 points et 14 passes à 14/17, Irving a tenu la barraque à l’Est, grâce à des moves très spectaculaires et une vitesse d’exécution bien supérieure à celle de ses adversaires. De quoi peut-être relancer sa saison dans l’Ohio.

LeBron James (22 points à 11/22), a tenté à plusieurs reprises de lancer le duel tant attendu avec Kevin Durant (38 points à 14/27), mais les deux superstars ont été au final assez brouillonnes et ne se sont pas retrouvées si souvent face à face. Si un autre joueur avait dû être sacré à l’Est, cela aurait sans doute été Carmelo Anthony, nouveau détenteur du record de paniers à 3 points dans un All-Star Game avec huit shoots réussis (30 pts).

La première mi-temps a, elle, été un show presque entièrement dédié à Blake Griffin, qui a régalé l’assistance avec des dunks surpuissants offerts la plupart du temps par son collègue Chris Paul avec un record de points accumulés avant la pause (165). Chez les Français, Tony Parker a été économisé (11 minutes), alors que Joakim Noah a visiblement beaucoup plu à Frank Vogel. Le coach des Pacers a bousculé le schéma sans pivot qui lui était imposé et a pu bénéficier de 20 très bonnes minutes de “Jooks” (8 points, 5 passes, 5 rebonds).

Encore une fois, on n’a pas eu droit à des défenses très concernées, mais certaines séquences valaient le coup et cette édition ne restera pas la moins plaisante des dernières années. Avec 165 points, la sélection de l’Est est même devenue la plus prolifique de l’histoire.

Par Pierre Philor SAINT-FLEUR ([email protected])

Sources Combinées

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *