Home Image Du Jour! Ajustement ou augmentation des prix des produits pétroliers sur le marché haïtien : Le gouvernement met la charrue avant les boeufs
Image Du Jour! - septembre 14, 2022

Ajustement ou augmentation des prix des produits pétroliers sur le marché haïtien : Le gouvernement met la charrue avant les boeufs

L’adresse à la nation du Premier ministre Ariel Henry dans la nuit du dimanche 11 septembre dernier annonçant la décision du gouvernement de remonter les prix des produits pétroliers sur le marché local tape la population sur les nerfs.

Depuis lundi, soit moins de 24 h après cette annonce qui a eu l’effet d’une bombe, le pays est en mode lock. La population semble ne pas être prête à supporter une nouvelle montée du prix du carburant dans les pompes haïtiennes.

Le gouvernement opte pour l’ajustement des prix des produits pétroliers par rapport au marché international. L’ajustement des prix de ces produits en Haïti se révèle, certes, une nécessité. Mais, il va avoir des incidences sur le coût de la vie déjà trop élevé pour la population. Depuis tantôt sept (7) ans l’État haïtien cherche à faire cet ajustement. Il n’y est jamais parvenu.

Ajuster le cours du carburant qui est un produit transversal par rapport au marché international en Haïti, c’est augmenter le prix de l’essence, sur le marché local, par rapport au niveau économique, au niveau de vie de la masse populaire haïtienne sans un sous, désœuvrée, oisive, qui vivote dans l’extrême pauvreté.

La population ainsi n’est pas prête à accepter une seconde augmentation. Avant de penser à ajuster le prix de l’essence en Haïti par rapport au marché international, l’État haïtien devait penser à relever le niveau de vie, le niveau économique de la masse populaire.

Le niveau de vie, le niveau économique du peuple haïtien ne se soumet pas au rythme du marché international. Allons-nous continuer à ajuster les prix des produits pétroliers par rapport au marché international si ces prix continuent de connaître une révision à la hausse sur ce marché international et que le peuple haïtien continue de plonger dans la misère ?

Le gouvernement met la charrue avant les boeufs.

Mozard Lombard,
Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,
Tél: (509) 3147-1145,
Email : [email protected].com

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *