Home Actualités Haïti débat/Projet de révision à la hausse du gaz : Le pays cuisine un soulèvement, une mobilisation générale est à prévoir, alerte le syndicaliste Anderson Desroche
Actualités - juillet 26, 2022

Haïti débat/Projet de révision à la hausse du gaz : Le pays cuisine un soulèvement, une mobilisation générale est à prévoir, alerte le syndicaliste Anderson Desroche

La crise pétrolière greffée sur la crise sécuritaire et humanitaire qui gangrène Haïti continue de faire couler de l’encre. Depuis l’annonce du projet de révision à la hausse des prix des produits pétroliers sur le marché local du Premier ministre Ariel Henry, lors de son adresse à la nation mercredi dernier, à l’occasion de son douzième mois d’investiture comme chef du gouvernement haïtien, des acteurs de la société ne cessent d’exprimer leur désaccord.

Participant à l’émission Haïti débat, ce mardi 26 juillet 2022, le syndicaliste Anderson Desroche n’a pas caché ses inquiétudes par rapport à ce projet perçu comme l’épée de Damoclès sur la tête d’Haïti. L’annonce du Premier ministre faite de manière manu militari, déclare-t-il, a fait beaucoup palpiter mon cœur.

Aucune manœuvre politique politicienne ne peut donner de résultats. Ce qui peut donner des résultats, c’est la vérité, une prise de conscience. L’État doit donner la vérité sur le mode d’organisation du marché pétrolier en Haïti. Nous avons une maladie. Nous avons une hémorragie. Pour stopper cette hémorragie, il nous faut de bons médecins, a fait savoir Monsieur Desroche, qui répondait aux questions de Val et Campane, à l’émission.

Le carburant, poursuit Anderson Desroche, est un produit transversal. C’est un produit hautement stratégique. Aujourd’hui, il est devenu un produit politique. Le problème est beaucoup plus grave que ce que l’on regarde. Eu égard à la gravité de la crise sécuritaire et humanitaire, l’État doit prendre une autre disposition.

Nous les syndicalistes, ajoute-t-il, nous travaillons sur l’organisation d’un symposium afin de proposer une solution à cette crise pétrolière aigue. Il faut une réflexion nationale sur cette problématique. S’il n’y a pas de réflexion autour de cette crise, la situation devient pire que celle que nous connaissions.

Syndicaliste Desroche met en garde le gouvernement. « Le pays cuisine un soubresaut. Une mobilisation générale est à attendre », alerte-t-il, sur les ondes de la Radio Scoop FM.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.