Home Actualités Scoop édito : À l’horizon du 7 février, qui, de Montana à Ariel Henry, a le plus gros assureur?
Actualités - janvier 24, 2022

Scoop édito : À l’horizon du 7 février, qui, de Montana à Ariel Henry, a le plus gros assureur?

Que va-t-il se passer en Haïti à partir du 7 février prochain ? À quoi doit-on s’attendre au lendemain du 7 février 2022 qui arrive sous peu ? Allons-nous assister à un changement ou à une continuité de pouvoir au pinacle de l’État haïtien ? Allons-nous assister à l’installation d’un pouvoir bicéphale émanant de l’accord de Montana ou à la continuation du pouvoir monocéphale d’Ariel Henry ?

La date butoir du 7 février se rapproche. Les challengers avancent ne laissant pas l’impression qu’ils font du simulacre. Ils avancent manifestement surement. Ariel Henry se consolide. Montana droit ses bottes.

Après la réunion virtuelle tenue vendredi à l’initiative du Canada, Ariel Henry se renforce. Il conserve la bénédiction de la communauté internationale. Il le disait et la communauté internationale le dit aussi de son coté, son mandat n’est pas lié au mandat de Jovenel Moise.

Pour Ariel Henry, il a un mandat pour organiser les élections générales à l’échelle nationale et élire un président des urnes. Alors que le Premier ministre de facto se rassure avec son pouvoir monocéphale appuyé par l’international, les représentants de l’accord de Montana avancent sans faux semblant apparemment avec son processus enclenché depuis un certain temps pour élire au second degré un Président et un nouveau chef du gouvernement.

Après avoir formé un bureau appelé conseil national de transition, les parapheurs de l’accord de Montana sortent cette semaine la liste provisoire des candidats retenus au poste de Président et de Premier ministre du gouvernement de transition de rupture pour lequel ils disent s’engager.

Ainsi, l’économiste Fritz Alphonse Jean et l’ex sénateur Edgar Leblanc Fils ont été retenus pour la course à la présidence. Philippe Jean Hénold Buteau, Bonivert Claude, Steven Irvenson Benoit et Iswick Théophin ont été sélectionnés pour la lutte pour la primature. La publication des résultats définitifs est prévue pour le 31 janvier, soit 7 jours avant la date fatidique du 7 février 2022.

Si Ariel Henry se raffermit dans le soutien obtenu de l’international, les signataires de l’accord de Montana se confirment dans sa volonté de rompre avec le système appuyée par un grand nombre partis politiques, organisations de base et de la société civile, à travers l’idéal de la transition de rupture.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez radio télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.