Home Actualités Haïti débat : Envers et contre tout, Jerry Tardieu salue l’accord Montana-PEN et celui du 11 septembre
Actualités - janvier 17, 2022

Haïti débat : Envers et contre tout, Jerry Tardieu salue l’accord Montana-PEN et celui du 11 septembre

Lex député de Pétion Ville, Jerry Tardieu, salue linitiative des signataires de laccord de Montana et du Protocole dEntente Nationale qui se sont mis daccord sur lidée de linstallation  dun collège présidentiel de cinq (5) membres en guise de proposition de solution à la crise, soulignant la lourdeur du contenu de leur document. Le leader du mouvement « En Avant »  dit saluer aussi laccord du 11 septembre de la Primature comme un grand effort dans la perspective dun dénouement à cette crise, déplorant, toutefois, son manque de légitimité et de crédibilité.

Jerry Tardieu honore avec restriction l’initiative Montana-PEN. Nous, au niveau du mouvement politique « En Avant », a argué l’ancien parlementaire, à l’émission Haïti débat, ce lundi, nous saluons l’initiative des signataires de l’accord de Montana et du PEN parce que c’est une initiative qui rallie deux grands blocs. Nous leur saluons même quand nous reconnaissons que le contenu de leur document nous parait lourd.

Jerry Tardieu célèbre également l’accord de la Primature, mais avec une plus grande restriction. Nous saluons aussi l’accord du 11 septembre, poursuit l’homme d’affaire. C’est un effort. C’est un grand effort. Mais, cela ne suffit pas. L’accord du 11 septembre, c’est un accord qui manque de légitimité et de crédibilité. Les signataires de cet accord doivent savoir qu’ils ne constituent pas une majorité avec seulement leurs alliés.

Des acteurs de la diaspora ont réalisé ce weekend un sommet baptisé sommet de l’unité de Louisiane visant à mettre ensemble l’ensemble des accords qui sont sur la table. À l’issue de ce sommet,  l’économiste Fritz Jean a été désigné pour être Président provisoire de la République.

Réagissant sur cette la tenue de ce sommet, Jerry Tardieu dit croire que cette initiative est une initiative réalisée avec précipitation. Elle me parait, dit-il, être anticipée. Nous n’avons aucun problème avec le citoyen Fritz Jean. Mais, la manière dont il a été désigné prête à équivoque.

Je ne suis, ajoute-t-il dans la foulée, signataire d’aucun accord. Je suis favorable à une transition allégée durant un an dans la perspective des prochaines élections. Aujourd’hui, notre priorité doit être la question de la sécurité en vue des prochaines joutes électorales. C’est ce sur quoi Ariel Henry devait se tabler, lors de sa retraite tenue le weekend écoulé sur la côte des Arcadins, à l’hôtel De Cameroun. C’est ce sur quoi le gouvernement devait se plancher.

Jerry Tardieu souhaite que le Premier ministre, Ariel Henry, et le Président du Sénat, Joseph Lambert, prennent leur responsabilité. Nous avons une société éclatée, souligne-t-il. Aujourd’hui, nous avons besoin d’un consensus largement large.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.