Home Actualités Haïti débat : L’actuel gouvernement d’Ariel est plus illégitime que celui du mois de juillet, estime Danio Siriack
Actualités - novembre 29, 2021

Haïti débat : L’actuel gouvernement d’Ariel est plus illégitime que celui du mois de juillet, estime Danio Siriack

Le porte-parole de lOrganisation du Peuple en Lutte (OPL), Danio Siriack, a envoyé bouler laccord du 11 septembre conclu entre le Premier ministre Ariel Henry et une frange de la classe politique haïtienne, y compris le SDP. Selon lui, le seul accord qui compte, cest laccord du 30 août.

Danio Siriack a envoyé paitre l’accord du 11 septembre. Il ne l’entend pas de cette oreille. Il n’y avait pas d’accord le 11 septembre, dit-il, après celui du 30 août signé à l’hôtel Montana.

L’accord du 30 août, explique le responsable de communication de l’OPL, a été conclu après une période de six mois de négociation avec presque tous les secteurs de la vie nationale. L’accord signé le 11 septembre avec Ariel Henry ne compte pas plus que 16 signatures. Après l’assassinat de Jovenel Moise, nous avons tenu deux grandes conférences qui réunissaient la classe politique, des représentions régionales qui nous ont conduit à l’accord du 30 août.

L’organisation du peuple en lutte s’inscrit dans une dynamique de recherche de solution. L’OPL ne participera pas dans un gouvernement qui ne découle pas d’un consensus largement large. Nous sommes prêts à construire un pouvoir avec la société. Nous sommes prêts à construire un pouvoir capable d’être utile à la société, a renchéri Monsieur Siriack, avant d’enchainer que le pouvoir que s’attribue Ariel Henry selon l’article 149 de la constitution expire depuis le 20 novembre passé.

L’actuel gouvernement du Premier ministre Ariel Henry, indique-t-il, est plus illégitime que celui qu’il a formé en juillet 2021. Ce gouvernement ne va rien apporter en termes de solution par rapport aux problèmes du pays. Ce gouvernement fait de l’auto-stop.

Danio Siriack déplore la situation actuelle du pays. Il dénonce la mauvaise gouvernance de l’État haïtien. « Létat du pays est mauvais. Le pays est mal gouverné. Avec cette mal-gouvernance, Haïti ne progresse en rien. Le seul recours des jeunes, cest de se rendre au Brésil, Chili, sous le pont Del Rio au Texas ou sintégrer une bande armée, a-t-il fait savoir, à l’émission Haïti débat ce lundi.  

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]  

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *