Home Actualités Haïti débat : Les dominicains confrontent aussi des problèmes d’insécurité, témoigne Alexander Galvez
Actualités - novembre 4, 2021

Haïti débat : Les dominicains confrontent aussi des problèmes d’insécurité, témoigne Alexander Galvez

Le Président dominicain, Luis Abinader, semble ne pas avoir pris la mesure de sa décision impulsive de suspendre le programme de visas des étudiants haïtiens. Cette décision a été très critiquée en République dominicaine.

Le chef de l’État dominicain pense-t-il maintenant à changer de fusil d’épaule ? Toutefois, après avoir annoncé cette mesure très controversée, il s’est entretenu avec le chef du gouvernement haïtien, Dr Ariel Henry.

Suite à cette conversation téléphonique, les interlocuteurs laissent croire que le problème est résolu. En revanche, le Président Abinader invite tous les secteurs de la vie nationale dominicaine à une rencontre fixée pour ce lundi 8 novembre 2021 prochain autour de la situation des étudiants haïtiens, nous informe Alexander Joseph Galvez, à l’émission Haïti débat, ce jeudi 4 novembre en cours. Consécutivement à cette réunion, une nouvelle décision pourrait être prise.

Avant la tenue de cette rencontre prévue pour ce lundi, une nouvelle mesure vient d’être prise, dans la soirée du mercredi 3 novembre, pour empêcher aux ressortissants étrangers illégaux d’avoir accès aux soins de santé sur le territoire dominicain, a renchéri l’homme qui a fait son nom, à travers sa rubrique, Ti Koze nan Panyol, au journal dernière occasion de la Radio Caraïbes FM.

Selon Alexander Galvez, joint au téléphone, le climat d’insécurité se détériore en République Dominicaine. Les dominicains font face, au même titre que les haïtiens, à des problèmes de kidnapping. Un policier a été kidnappé mercredi soir. Les ravisseurs ont réclamé 5 millions de pésos pour sa libération. La population est en proie à d’autres problèmes comme le braquage, le viol et le vol. Un major de l’armée dominicaine a été tué, lundi, pour un téléphone portable. La société pratique beaucoup de la corruption.

La situation haïtienne est beaucoup plus grave. Mais, le peuple dominicain a aussi ses propres problèmes à gérer. L’insécurité, qui devient un cancer en Haïti, n’est pas l’apanage des haïtiens.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *