Home Actualités Haïti-Nippes/Education : Distribution de kits alimentaires à Arnoux, échanges avec des directeurs d’école de L’Asile
Actualités - octobre 12, 2021

Haïti-Nippes/Education : Distribution de kits alimentaires à Arnoux, échanges avec des directeurs d’école de L’Asile

Une semaine après l’inauguration de ses bâtiments flambant neuf, la ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle est allée, ce lundi 11 octobre 2021, à la rencontre des parents des élèves de l’école nationale d’Arnoux, localité de la section communale de Deuxième-Plaine (Petit-Goâve).

Cette visite a été grandement marquée par une opération de distribution de kits alimentaires déroulée sur la cour de cette école construite dans une contrée verdoyante donnant face à l’immensité des eaux bleutées de l’Etang de Miragoâne.

Accueil chaleureux des parents

Alertés par Louijuste Alain, les parents, dans un mouvement enthousiaste se sont rassemblés sur le site scolaire pour accueillir la ministre Marie Lucie Joseph qui tenait à effectuer ce passage dans cette localité. Par la suite, ils ont été séparés en deux groupes, dirigés vers deux salles de classe.

La titulaire de l’Education nationale, dans une brève intervention a instruit les parents sur la nécessité de protéger ce nouveau bâti scolaire. Un chantier qui a coûté plusieurs dizaines de millions de gourdes au Fonds national de l’éducation.

La ministre les a encouragés à accompagner le chef de cet établissement scolaire en instituant un comité de parents qui aura pour tâche fondamentale de veiller sur le fonctionnement de l’école. Aussi, le numéro Un de l’Education nationale a requis leur collaboration franche pour la préservation de ce bien patrimonial local.

La visite de la ministre Joseph est historique      

Le Directeur départemental d’éducation des Nippes a mis en avant le caractère historique de cette visite. C’est pour la première fois qu’une si haute autorité gouvernementale a décidé de visiter village rural et montagneux, a signalé Odel Joseph dont la justesse de sa remarque a été appuyée successivement par le directeur de l’école, des enseignants et les parents présents.

A la suite de cette double rencontre qui avait tout l’air d’une double causerie, la ministre Marie Lucie Joseph a procédé, dans un ordre presque parfait, à la remise des kits alimentaires aux parents des élèves de cette école fondamentale complète qui dessert depuis 2011 Arnoux et les zones avoisinantes.

Cette distribution de kits alimentaires, opérée grâce au soutien de l’Office d’Assurance-vieillesse, s’est réalisée la veille du lancement officiel des activités de cantines scolaires pour l’année académique 2021-2022 à l’école nationale de Berquin, à l’entrée est de la ville de Miragoâne.

Rencontre avec des directeurs d’école de L’Asile

Un peu plus tôt dans la journée du lundi 11 octobre 2021, pour la deuxième fois, en l’espace de deux mois, la ministre de l’Education nationale s’est transportée dans la commune de L’Asile. La ministre était mue par l’idée d’échanger avec les directeurs d’école sur la nécessité de manifester leur solidarité les uns envers les autres afin de hâter le retour progressif mais assuré de tous les enfants à l’école.

Ainsi, la ministre Marie Lucie Joseph tenait vivement à persuader les chefs d’établissement dont les locaux sont déclarés sûrs par les services compétents des Travaux publics à accueillir temporairement les écoles ne disposant plus de bâtiments, en attendant que tout soit fait pour que toutes les écoles se remettent à fonctionner.   

Une vingtaine de directeurs d’écoles publiques et non publiques ont pris part à cette réunion, sans compter les inspecteurs scolaires, les enseignants, la maire de l’Asile, Mme Epheta Ambroise et le curé de la paroisse Saint-Joseph, le père Lucson Siméon, manager principal du collège presbytéral Saint-Joseph de L’Asile et Lemann Premier, ex-maire et ex-député de cette commune, qui tient toujours sa chaire au lycée Saint-Joseph

Tous, ils ont bien compris l’urgence de cette entraide qui défend l’intérêt des enfants qui ont le droit de revenir à l’école. Cependant, ils demandent au gouvernement d’intervenir avec une diligence plus ingénieuse et plus pratique  afin d’éviter que les enfants des zones dévastées par le séisme du 14 août dernier ne courent le risque de rester des semaines encore en dehors du cadre scolaire.

Cette rencontre s’est déroulée au Lycée Saint-Joseph de L’Asile qui a ouvert ses portes le 4 octobre dernier.

    Idson Saint-Fleur

[email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *