Home Actualités Haïti débat : Rencontre des acteurs haïtiens sur la crise haïtienne avec les émissaires américains
Actualités - octobre 1, 2021

Haïti débat : Rencontre des acteurs haïtiens sur la crise haïtienne avec les émissaires américains

Les émissaires américains ont rencontré, jeudi, les acteurs haïtiens autour de la crise politique haïtienne qui gangrène Haïti. Après cette rencontre, les diplomates américains ont exprimé leur position pour un accord largement large, en conférence de presse.

Les missionnaires américains ont rencontré Évans Paul, Liné Balthazar, Edmonde Supplice Beausile, Madame Mompremier, Éric Jean Baptiste, Marie Denise Claude, Jerry Tardieu, Rosemond Pradel, André Michel, Clarens Renois, Évalière Beauplan, Youri Latortue, Kelly C Bastien, Joseph Lambert, entre autres, rapporte Garry Pierre Paul Charles, à l’émission Haïti débat ce vendredi.  

L’ex Premier ministre, Évans Paul, lors de cette rencontre avec les envoyés spéciaux américains accompagnés de l’ambassadrice Michel Sison, encourage, explique GPPC, l’idée de rétablir toutes les institutions nationales dans la perspective des prochaines élections. La figure emblématique du parti KID exige la mise en place d’un comité inter haïtien de suivi avec pour mission de travailler pour résolution à l’interne de la crise.

Liné Balthazar appelle les secteurs à faire preuve de sagesse pour sortir le pays du marasme. Madame Beausile, de son coté, a fait un plaidoyer en faveur de l’accord signé avec le PM Ariel Henry. Elle a fait part aux émissaires de la situation de famine du peuple haïtien. L’ancienne ministre à la condition féminine, Madame Mompremier, dénonce, pour sa part, l’assassinat crapuleux du président Jovenel Moise. Elle soutient que le Premier ministre Ariel Henry n’a pas de légitimité suffisante pour mener le peuple haïtien aux élections.

Éric jean Baptiste a évoqué la situation des migrants haïtiens de religion pour la plupart catholique humiliés par les policiers américains sur la frontière américano-mexicaine, contrairement à l’accueil donné aux afghans de confession musulmane. Il exprime sa position de participer à toutes éventuelles élections. Le président du parti RDNP sollicite l’aide pécuniaire des américains pour renflouer l’économie haïtienne.

Marie Denise Claude, poursuit Garry Pierre Paul Charles, plaide pour un Triumvirat, une association de trois personnes pour exercer le pouvoir. Intervenant dans la langue américaine, Jerry Tardieu a exprimé trois urgences que nécessite la situation du peuple haïtien auprès des américains : sécurité, stabilité et élections.   Rosemond Pradel plaide pour le respect de l’accord signé avec le chef du gouvernement haïtien, Ariel Henry.

Me André Michel, le concernant, pose le problème de la migration. Il dit condamner le traitement infligé aux migrants haïtiens à Rio Del Grande. Le Leader du SDP soutient que l’accord émargé avec le Premier ministre Ariel Henry est capable de favoriser un retour à l’ordre constitutionnel en Haïti. Il sollicite une assistance technique et logistique auprès de la communauté internationale et rejette toute l’idée d’une intervention militaire étrangère sur la terre de Dessalines.

Pour sa part, Clarens Renois pose comme condition pour signer un quelconque accord de fusionner tous les accords qui sont déjà sur la table. Évalière Beauplan, Youri Latortue, Kelly C Bastien abondent dans le même sens. Affirmant que la crise est éminemment politique, le président de ce qui reste du Sénat, Joseph Lambert, prône une solution politique suivant la résolution adoptée par les dix (10) sénateurs en fonction.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *