Home Actualités Haïti débat/Covid-19 : Eddy Jackson Alexis appelle la population à la précaution
Actualités - juin 24, 2021

Haïti débat/Covid-19 : Eddy Jackson Alexis appelle la population à la précaution

L’ancien secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, appelle la population à la précaution, la prudence face au coronavirus. Après le décès de sa femme dès suite de cette pathologie, l’ex travailleur de la presse invite tous les contractants à agir le plus vite que possible pour éviter la détérioration de leur situation. Monsieur Alexis dénonce le retard accusé par le laboratoire national dans la transmission des résultats des tests.

Eddy Jackson Alexis appelle les citoyens symptomatiques à la promptitude vis-à-vis de la Covid-19. Nous pouvons, dit-il, combattre la maladie en agissant le plus tôt que possible. L’ancien secrétaire encourage la population à agir vite après le décès de son épouse dû à la maladie survenu le 10 juin dernier.

L’ancienne figure du pouvoir en place, testé négatif à trois reprises, suggère à la population de ne pas se montrer réfractaire aux symptômes suivants : vomissement, maux de tête, fièvre, toux, diarrhée, difficulté respiratoire, inflammation à la gorge.

Joint au téléphone à l’émission Haïti débat du jeudi 24 juin en cours, le communicateur social a partagé avec l’auditoire de Scoop FM l’expérience mortelle de sa femme.

« Vingt-trois (23) mai passé, ma femme commence à tousser. Après des jours de résistance, elle a accepté d’aller se faire tester au laboratoire national. Elle a fait le test le 1e juin. Trois jours après, elle a appris qu’elle était positive. Elle est décédée à l’hôpital de Delmas 2 le 10 juin dernier », explique-t-il.

L’ensemble des cas contacts de la victime ont été testé par la suite. Seule la mère de la défunte a été révélée positive. Contrairement à sa fille, elle s’est rétablie au centre de traitement de Delmas 2.

Eddy Jackson Alexis en a profité pour dénoncer la lenteur avec laquelle travaille le laboratoire national par rapport aux tests. Tous les cas contacts, rapporte-t-il, ont été testés le 7 juin. Nous avons reçu les résultats le 17 juin, soit 10 jours après. Les personnes testées auraient pu être décédées avant la réception de ces résultats. Nous étions obligés d’aller rapidement refaire les tests.

L’ancien journaliste dénonce aussi des problèmes de médicaments dans les hôpitaux. Il demande ainsi à l’État haïtien de s’efforcer de satisfaire les besoins en médicaments des centres de soins.

« Je dis un grand merci au gens qui m’ont aidé, qui m’ont apporté leur support, l’ex PM Jouthe Joseph, l’actuel PM Claude Joseph, le président de la République, Jovenel Moise, la Presse, ma promotion de la Faculté des Sciences Humaines », exprime-t-il en signe de reconnaissance.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *