Home Actualités Haïti débat/Attaque contre la Universal Motors : Réginald Boulos dénonce une tentative d’assassinat que réfute GPPC
Actualités - mars 22, 2021

Haïti débat/Attaque contre la Universal Motors : Réginald Boulos dénonce une tentative d’assassinat que réfute GPPC

Pierre Réginald Boulos ne cesse de récriminer l’attaque perpétrée contre la Universal Motors survenue le mercredi 17 mars dernier. Il dénonce une tentative d’assassinat contre sa personne que le journaliste Garry Pierre Paul Charles réfute énergiquement. Le propriétaire de la Maison Nissan logeant la route de l’aéroport pointe du droit le président de la République, Jovenel Moise, dans cette attaque.

Docteur Réginald Boulos continue d’exprimer son mécontentement avec amertume et âpreté contre l’attaque qu’avait subi la Universal Motors mercredi passé. Pour Monsieur Boulos, qui sollicitait une intervention à l’émission Haïti débat de ce lundi 22 mars en cours, cette attaque est une tentative d’assassinat faite  contre lui. Selon l’homme d’affaires et politique les assaillants qui ont mis le feu dans sa Maison de vente d’automobiles et ouvert des coups de feu sur son entreprise travaillaient pour le compte du chef de l’État, Jovenel Moise, qui garde le silence.

« Pendant deux (2) heures, nous ne faisons que nous débrouiller pour éteindre le feu mis dans le bâtiment abritant l’entreprise. À aucun moment mon équipe d’extinction n’a jamais été stoppée. Il n’y a jamais eu de bandits armés qui tirent en direction de notre Maison de vente de véhicules », explique le concessionnaire de voitures Nissan.

« Quand le président annonce qu’il allait donner des tapes. Tout le monde sait qu’il parlait de moi. Quelque part, il est l’auteur de cette attaque », ajoute de surcroit le coordonnateur général du Mouvement Troisième Voie, le MTV Haïti.  

Réfutant la déclaration de Réginald Boulos qui dénonce une tentative d’assassinat contre sa personne, le PDG de la Radio Télé Scoop, Garry Pierre Paul Charles, critique le comportement de l’État haïtien qui avale sa langue dans cette affaire. Il croit qu’après cette attaque les responsables du pays devaient prendre une résolution pour protéger toutes les entreprises qui logent la route de l’aéroport.  

« Le pouvoir est responsable jusqu’à ce qu’il donne un rapport qui éclaircit cette attaque », a-t-il fait savoir.

Pendant que l’entrepreneur Boulos dénonce l’attaque de la Universal Motors, un policier est tué et un autre blessé au pied, ce mercredi, sur la route de Delmas, dans un échange de tirs avec les policiers de la faction « fantôme 509 » qui revendiquent les cadavres des policiers tués dans l’opération policière menée au Village de Dieu le vendredi 12 mars passé.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *