Home Actualités Haïti débat : Jeantel Joseph dénonce un matraquage politique contre la BSAP
Actualités - janvier 4, 2021

Haïti débat : Jeantel Joseph dénonce un matraquage politique contre la BSAP

Le directeur général de l’Agence Nationale des Aires Protégées, Jeantel Joseph monte au créneau. Il dénonce un matraquage politique contre la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP), une direction de l’ANAP créée par le décret cadre du Ministère de l’Environnement en 2006.  

Participant à l’émission Haïti débat, de ce lundi 4 janvier 2021, Jeantel Joseph crie à la machination contre la BSAP qui, selon lui, a été politiquement matraquée.

« La Brigade de Sécurité des Aires Protégées est assimilée à un milice mis sur pieds par le président de la République, Jovenel Moise, dans la perspective des prochaines élections » explique le directeur, qui dit constater une campagne de déstabilisation en cour de réalisation contre l’institution, avant d’ajouter que les événements auxquels la Brigade est liée témoignent d’un matraquage politique. La BSAP n’est ni l’armée ni la Police.

Toutes nos interventions, poursuit le président du consortium des partis politiques haïtiens, nous les faisons avec la Police. Je comprends bien cette machination. Je suis un leader politique. Ceux qui pensent faire un usage politique de la brigade, détrompez-vous ! Ce pays fonctionne au rythme de la rumeur. C’est un pays de mangeurs d’hommes.

Pour éviter qu’on continue à en faire un usage politique, nous avons pris toutes les dispositions pour que nos agents restent à l’intérieur des Aires protégées, a-t-il fait savoir, reconnaissant que, pour se rendre au travail, ces derniers peuvent se déplacer en uniforme de leur domicile.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *