Home Actualités Haïti débat : Le gouvernement a pris les décrets parce que les intérêts de la nation sont menacés, explique Guichard Doré
Actualités - décembre 17, 2020

Haïti débat : Le gouvernement a pris les décrets parce que les intérêts de la nation sont menacés, explique Guichard Doré

Le conseiller spécial du président de la République, Guichard Doré, a réagi sur les critiques qui pleuvent contre les décrets pris par l’État haïtien portant Création, Organisation et Fonctionnement de l’Agence Nationale d’Intelligence (ANI) et pour le renforcement de la sécurité publique. Tous les intérêts de la nation sont menacés, voilà pourquoi le gouvernement a pris ces décrets, explique Monsieur Doré, joint au téléphone à l’émission Haïti débat de ce jeudi 17 décembre 2020.

Nous nous sommes rendu compte, indique le représentant du palais national, que nos marchés publics ne cessent d’être brulés. Les industries de l’État ont disparu. Le territoire du pays est laissé à l’abandon. Les intérêts fondamentaux de la nation sont menacés. Face à cette situation, nous ne pouvons pas rester les bras croisés. L’État se doit se doter des outils stratégiques.

Chaque jour, poursuit le politologue, les gangs se multiplient dans le pays. Nous avons des gens qui importent des armes hautement sophistiqués. On enlève des citoyens à l’insu de l’État. Un pays n’a pas le droit de fonctionner ainsi.    

Guichard Doré a vu d’un bon œil les réactions des citoyens qui élèvent la voix contre les décrets. C’est la première fois, dit-il, qu’il y a un débat sur la sécurité publique dans le pays. Le travail humain n’est pas toujours parfait. C’est pourquoi, nous apprécions le débat qu’il y a aujourd’hui. Quel que soit le contenu du document, il y aurait toujours eu des critiques.

Nous nous sommes entretenus, informe-t-il, avec les responsables de l’OPC pour évaluer les critiques en vue d’améliorer le texte, avant d’indiquer : « Nous avons une responsabilité face à la génération montante. Nous devons laisser aux plus jeunes un autre pays ».

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *