Home Actualités Le Collectif Défenseurs Plus lance un cri d’alarme contre une flambée de cas liés à l’insécurité à Savanette
Actualités - décembre 2, 2020

Le Collectif Défenseurs Plus lance un cri d’alarme contre une flambée de cas liés à l’insécurité à Savanette

Dans une note de presse rendue publique ce mercredi 2 décembre en cours, les responsables du « Collectif Défenseurs Plus » expriment leurs préoccupations par rapport au climat d’insécurité qui règne dans le pays. Ils ont monté au créneau pour dénoncer la situation particulière de la commune de Savanette connue pour être un endroit paisible où l’on enregistre plusieurs cas inhérents à l’insécurité ces dernières semaines.

L’organisation de défense des droits humains, le Collectif Défenseurs Plus, dit observer avec amertume l’insécurité grandissante qui fait rage dans le pays. Plusieurs départements et communes, sections communales, dont la commune de Savanette font face à ce fléau où les simples citoyens sont victimes de l’insécurité généralisée.

Située dans le département du Centre, dans l’arrondissement de Lascahobas, indiquent les responsables, la commune de Savanette connait en ce moment une montée de l’insécurité étonnante occasionnant les violations des droits de la personne humaine. Plusieurs personnes de cette communauté du département du Centre ne savent pas à quel saint se vouer. Or, la commune de Savanette est réputée pour être un endroit où les habitants sont pacifiques, cette situation d’insécurité est donc une nouvelle réalité qui s’impose aux riverains de la commune. Etant inquiets, les citoyens alertent  les organisations de droits humains, et attirent l’attention des autorités étatiques sur la situation et réclament le droit de vivre dans la dignité et le droit à la protection. 

En moins d’un mois, la commune a connu une flambée de cas afférents à l’insécurité. Deux jeunes garçons, dont le citoyen Djency Sanon grièvement blessé, ont fait l’objet d’agression, le vendredi 6 novembre passé. Dans la nuit du 12 au 13 novembre, une demoiselle a été atteinte d’une balle par individus non identifiés. Le dimanche 15 novembre aux environs de deux (2)  heures de l’après-midi, dans la localité de Haut bourg, un corps sans vie a été trouvé.

Dans la foulée, une autre personne a été encore trouvé morte, décapitée avec des coups de machette dans la localité de Michelette, le jeudi 19 Novembre. Plusieurs cas ont été signalés au Collectif Défenseurs Plus par les citoyens de ladite commune, dont les plus récents remontent à la semaine du 25 novembre 2020.

Face à l’insécurité grandissante à Savanette, le collectif Défenseurs Plus appelle les autorités communales, départementales et nationales à la responsabilité. Ils demandent aux autorités policières, judiciaires et gouvernementales d’agir vite pour protéger le droit à la vie, à la sécurité et à la protection de tout un chacun et permettre à chaque personne sans distinction aucune, de circuler librement sur le territoire national. 

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *