Home Actualités Haïti débat / Décret sur la CSCCA : Jovenel Moise a fait ce que feraient les autres à sa place, explique Gary Pierre Paul Charles
Actualités - novembre 9, 2020

Haïti débat / Décret sur la CSCCA : Jovenel Moise a fait ce que feraient les autres à sa place, explique Gary Pierre Paul Charles

Le décret présidentiel, publié le vendredi 6 novembre dernier dans le journal officiel Le Moniteur, fixant les conditions dans lesquelles la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif donne un avis consultatif sollicité sur les questions relatives à la législation sur les finances publiques, entre autres, continue de défrayer la chronique en Haïti.

Si pour certains, le président de la République, Jovenel Moise, agit dans l’illégalité, fait ce que bon lui semble ; pour d’autres, le chef de l’État a fait ce que feraient tous les autres acteurs à sa place dans ce contexte spécial où le parlement haïtien est complètement dysfonctionnel.

« Il n’y en a pas un de nos protagonistes à sa place qui ne profiterait pas de cette situation », a fait savoir Gary Pierre Paul Charles, à l’émission Haïti débat du lundi 9 novembre en cours.

Le sénior journaliste invalide ainsi la thèse de l’illégalité avancée par plus d’un contre le locataire du palais national. « Ce ne sont pas seulement les décrets de Jovenel Moise qui sont illégaux. Le pays vit totalement dans l’illégalité », a-t-il souligné.

Abondant dans le même sens, Présimon Jean rappelle qu’Haïti évolue dans l’illégalité depuis tantôt trente ans. « Nous avons organisé les élections de 1990 avec un Conseil Électoral Provisoire », remémore-t-il.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *